Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


les 35 h une réalité qui dérange la droite

Publié par marx sur 17 Mai 2008, 15:21pm

Catégories : #FRANCE


la droite ne cesse de fustiger la loi sur les 35 h. A terme ce projet destiné à partager le travail sera complètement vidé de son contenu.

les 35 h ne sont pas la durée maximale du travail, mais la durée de référence. La durée maximale fixée par la loi est de 48 H. Il y a encore deux ans, la durée moyenne du travail en France était de 38 h, au dessus de la moyenne des 27 pays européens (30,8 en Hollande, 33,7 en Norvège, 36,5 au Danemark, 35,6 en Allemagne, ± 36,5 en Irlande, Suède, Belgique, 36,9 au Royaume Uni, et ± 37 au Luxembourg et Finlande. Aussi, les français ne sont pas ces fainéants que décrit la droite quotidiennement. En revanche ces fameuses heures supplémentaires défiscalisées sont un véritable poison les heures supplémentaires ne sont plus soumises à l'impôt sur le revenu pour les salariés du public et du privé. Les salariés du privé bénéficient plus d’exonérations de cotisations sociales. Les employeurs, ont droit à une réduction forfaitaire de cotisations sociales fixée à 1,50 euro par heure supplémentaire dans les établissements de 1 à 19 salariés, et à 0,50 euro pour les autres. C’est autant de ressources perdues pour le bien commun.

Commenter cet article

mkl 19/05/2008 13:29

Selon les derniers chiffres : USA : 33.7 h/s - GB : 32.1 h/s !Ce phénomène est du à la précarisation du marché du travail et à l'explosion du temps partiel contraint.Effectivement, les 35h sont un échec, tout le monde en est concsient.Le seul vrai projet crédible de RTT en France est la semaine de 4 jours à la carte (modulable sur 1 ou plusieurs années) Pronée et testée par Pierre Larrouturou.Sur les 400 entreprises passées à 4j/semaine avec la loi De Robien - 1996 (dont Pierre Larrouturou - responsable PS depuis - est à l'origine), la plupart sont des PMEs voire TPEs.Les plus connues sont Mamie Nova, Fleury Michon, Brioches Pasquier, télérama...  parmi les plus petites on trouve des sociétés informatiques (50 collaborateurs), des auto-écoles (passées de 5 à 6 coll.), voire des artisans structurés en réseaux locaux qui ont pu créer un poste mutualisé grâce à cette loi, etc...Ces entreprises sont actuellement TOUJOURS A 4 JOURS et cartonnent (super motivation des employés, moins de stress et de fatigue...)
Cette mesure n'a rien à voir dans son mode de fonctionnement et financement avec les 35h (dont Larrouturou prédisait l'échec dans  livre : "35h, le double piège" en 1998 !), elle ne coûte rien à l'état, rien à l'entreprise et lui permet d'embaucher au moins 10% de personnel sans un centime d'augmentation de la masse salariale, et rien aux salariés dont le salaire est sous les 1500 euros net/mois (certaines entreprises n'ont baissé aucun salaire).
Selon une étude du ministère du travail, la généralisation de cette loi permettrait de créer dans l'hypothèse la plus pessimiste 1,6 millions d'emplois en CDI.
Le  cercle vertueux attendu est : 1,6 millions d'emplois stables créés => 1.6 millions de familles retrouvant un réel pouvoir d'achat => + de consommation et de cotisations sociales=> + de croissance et - de déficits => encore moins de chômage et de précarité => réquilibrage du rapport de force entre salariés/employeurs => augmentation des salaires et donc du pouvoir d'achat.
Le problème évidemment est le délai de mise en place d'une telle réforme (réorganisation / négociation entreprise par entreprise - énorme effort de formation pour que tous les nouveaux postes créés soient pourvus rapidement etc...).
Et vu que les différents gouvernements successifs ont laissé "pourrir" la situation depuis 25 ans, le travail d'explication d'une telle mesure s'en trouve d'autant plus délicat aujourd'hui que l'impatience du peuple est forte.
"Le Livre Noir du Libéralisme"http://www.nouvellegauche.fr

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents