Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Et les heures supplémentaires ?

Publié par pierre sur 29 Octobre 2008, 08:16am

Catégories : #FRANCE

                          
                                       Un homme qui préside aux destinés de la France et présenté comme un super héros des temps modernes par les médias, n'aurait rien vu venir. Ses mesures à contre sens de l'histoire et celles qu'il préconise dans le cadre de la crise, ne font que l'aggraver . Les heures supplémentaires, mesure phare de Sarkozy pour remédier à la baisse du pouvoir d'achat, un des prémices de la crise, se soldent par un « flap ».  le très pudique « pouvoir d'achat » qui ne sert qu'à cacher la misère de la baisse des salaires. Dans le même temps les revenus des plus riches s'envolent , les salaires des patrons du CAC 40 sont multipliés et le MEDF continue de se plaindre de mesures encore insuffisantes en faveur du capital. Tout ce beau monde est exonéré des obligations citoyennes  et exigent de nouveaux droits et le transfert du fardeau toujours plus lourd sur les salariés  qui selon le bon sens patronal, n'ont que des devoirs. Le « travailler plus pour gagner plus » se solde par un « travailler plus pour gagner moins » avec licenciements massifs à la clé.  Licenciements , chômage technique et récession anéantissent les heures supplémentaires, sauf à aggraver davantage la situation de l'emploi .
                                    Dans de nombreux hôpitaux publics, des personnels ont accumulé plus de cinquante jours à récupérer en neuf mois. Ces journées de travail ne seront pas payées, pas plus que les heures supplémentaires et la pénurie en personnel ne permet pas davantage la récupération de ces journées. C'est un délit de vol de la marchandise force de travail. Travailler plus mais gratuitement pour ceux qui y consentent et vol contre ceux qui n'y consentent pas . Le consentement est de toute évidence contraint et forcé. C'est du vol aggravé.
                                     C'est messieurs semblent découvrir les « paradis fiscaux » qu'ils ont par ailleurs mis en place ou permis dans lesquels nos grands « patriotes » camouflent leurs fortunes et échappent ainsi aux devoirs de la nation. Toujours les mêmes personnages vont appeler à l'effort de tous afin de relever la situation et poursuivre leur « racket » sur le travail, effort dont ils sont bien sûr exonéré eux. Quelle vision peuvent avoir ceux qui sont aveuglés par le profit si ce n'est encore plus de profits. Les heures supplémentaires non payées risquent fort de se généraliser au nom de l'indispensable redressement de la nation préconisée par ceux qui n'y participent pas. Ils ne manqueront pas de stigmatiser le chômage qu'ils ont provoqué et qui ne leur coûte rien et brandiront cette menace pour exiger encore plus du travail. Il se trouvera bien des organisations pour accompagner cette politique au nom du réalisme politique et économique, puisque de toute évidence c'est le travail qui produit les richesses mais nous savons qu'en système capitaliste , elles échappent toujours à ceux qui les produisent, avec ou sans les heures supplémentaires.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents