Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


La vieille pute.

Publié par pierre sur 6 Novembre 2008, 19:10pm

Catégories : #général

                           
                               La vieille pute maquillée façon présentable, est une pute de luxe mais une pute. Sans vouloir offenser ces dames qui vivent de leur charmes, qui le plus souvent ne sont que des victimes de souteneurs forcément exploiteurs. Les marchandises ,sexuelle et  force de travail se confondent dans et avec les mêmes trafics. La « Bourse » a également ses réseaux, ses habitués, ses combines et son système. Tout y est marchandise et côté et pas seulement selon l'offre et la demande mais selon les profits possibles et potentiels. Le tout orchestré par quelques puissances financières qui font le marché selon leurs intérêts immédiats avec l'argent de l'épargne à long terme des autres, les petits. Il ne suffit pas qu'une entreprise soit prospère pour poursuivre et développer son activité puisqu'elle n'est qu'une vulgaire marchandise qui peut rapporter gros quitte à licencier des milliers de salariés qui ont construit sa prospérité. Les gros jouent en bourse comme les souteneurs se la font au poker et quand l'un d'eux perd , les filles « trinquent » mais quand il gagne, aussi, comme les salariés de l'entreprise.
                                La récession est annoncée, ou la dépression, qui est paraît-il pire encore avec l'annonce de mesures pour la combattre et la contenir, rigueur salariale qui existe déjà bien avant la crise, augmentation des impôts, travail le dimanche, retraite à 70 ans, diminution des dépenses publiques déjà fortement en baisse, licenciements et délocalisations. Des « passes » supplémentaires afin de renflouer les pertes au jeu, en somme. Pendant que les salariés qui ne sont pour rien dans la crise qui affecte le capitalisme  et qui vont payer l'addition , aucune mesure n'est prise à l'encontre des responsables qui ont généré une telle situation. Les plus riches ne paieront pas un centime de plus et les « avoirs » des spéculateurs sont consolidés sans aucune contre partie publique et citoyenne. Les paradis fiscaux des uns devient l'enfer des autres et les deux sont maintenus puisqu'il faut bien que les autres paient pour les uns en système capitaliste, le travail pour le capital.
                                 La vieille pute libidineuse plastronne , hideuse avec son maquillage qui dégouline sur  le gras de la peau qui suinte . Un essaim de racailles avides accroché à ses seins de matrone, tètent encore goulûment . Elle est malade la vieille pute, nous disent certains observateurs et la saignée sera pour le peuple et il prennent les mesures pour transfuser afin quelle poursuive  l'allaitement .
                             Où est donc passé le pouvoir d'achat et le travailler moins pour gagner plus ? Chez les plus riches, ceux qui réclament plus de profits et plus de dividendes. Sarkozy a tenu parole et la moralisation du capitalisme n'engage que ceux qui y croient. Il eut été normal d'exiger réparation à ceux à qui cette crise a profité. Ce n'est jamais le cas en système capitaliste puisque c'est son fondement essentiel et l'exploitation n'a jamais été un cadre moral, sauf à le présenter comme tel par ceux qui en tirent les profits, en distillant l' idéologie qui justifie les rapports de production. Comme la vieille pute le capitalisme est malade, tant mieux, qu'il crève !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents