Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


des pratiques d'un autre âge !

Publié par marx sur 29 Novembre 2008, 12:44pm

Catégories : #FRANCE


un article publié dans la depêche du Midi. L'affaire circule dans le milieu enseignant. ce qui n'est pas en cause , c'est la politique de prévention, mais les méthodes et l'attitude des forces de l'ordre. c'est vraiment le déshonneur de la police !


Auch. La descente de gendarmes émeut à l'école des Métiers La prévention de la toxicomanie en question. Professeurs et élèves ne sont pas vraiment choqués par le contrôle mais plutôt par la façon dont celui-ci a été fait, lundi à Pavie. (A g.) Patrick Poumirau, un prof choqué par l'intervention des gendarmes. (A dr.) Bernard Vilotte, le directeur de l'établissement, évoque son souci de la prévention. Photos DDM, N. DebbicheLe récit d'un prof choqué. Patrick Poumirau se définit comme un « professeur qui ne manque jamais de faire contre la drogue une prévention qu'il juge intelligente ». Ce petit-fils de gendarme se dit pourtant choqué par ce qui s'est passé lundi à Pavie. « Personne ne dit bonjour, personne ne se présente. Sans préambule, le chien est lancé à travers la classe. [Il] mord le sac d'un jeune à qui l'on demande de sortir… Je veux intervenir, on m'impose le silence. Une trentaine d'élèves suspects sont envoyés dans une salle pour compléter la fouille. Certains sont obligés de se déchausser et d'enlever leurs chaussettes, l'un d'eux se retrouve en caleçon. Parmi les jeunes, il y a des mineurs. Dans une classe de BTS, le chien fait voler un sac, l'élève en ressort un ordinateur endommagé, on lui dit en riant qu'il peut toujours porter plainte. Ailleurs, on aligne les élèves devant le tableau. Aux dires des jeunes et du prof, le maître-chien lance : « Si vous bougez, il vous bouffe une artère et vous vous retrouvez à l'hosto ». Je me dis qu'en 50 ans, je n'ai jamais vu ça. Ce qui m'a frappé… c'est l'attitude des gendarmes : impolis, désagréables… sortant d'une classe de BTS froid-climatisation en disant : « Salut les filles ! » alors que, bien sûr il n'y a que des garçons, les félicitant d'avoir bien « caché leur came et abusé leur chien ». C'est en France, dans une école, en 2008. »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents