Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Face au nouvel autoritarisme, quelle recomposition ?

Publié par marx sur 4 Janvier 2009, 18:04pm

Catégories : #FRANCE



 

 

LA Droite néolibérale est en train d’écraser   les consciences.  Nous nous    dirigeons vers une nouvelle forme politique autoritaire ! une presse sous contrôle, des forces de l’ordre multipliant les fichiers, des droits sociaux et politiques remis en cause !
  Jacques Généreux dans pourquoi la droite est dangereuse, explique la disparition de cette droite républicaine et le passage d’une droite dure et peu démocratique 


Dans le sillage de la révolution conservatrice des années 80, l’idéologie dominante est en train de s’imposer.  Face à ce marasme, la gauche européenne ne peut  ou ne souhaite pas y faire face. Les syndicats quant à eux ou, ils vont à la soupe ou ils se battent pour sauver ce qui peut l’être.
Face à une droite dure quelles réponses pouvons nous  donc apporter ?
 

Au     PS nombreux sont ceux qui ont le désir d’accéder  au   pouvoir pour le pouvoir alors que le     pouvoir doit avoir pour but de  transformer la société. Ces faux socialistes confondent charité et justice sociale et font de Bayrou le sauveur de la gauche .  Ils ne rêvent que d’un parti Démocrate, où les adhérents ne servent qu’à porter la bonne parole d’en haut et avaliser la désignation du candidat. Quant à la gauche de la gauche, elle condamne mais reste dans son confort contestataire. Au milieu de ce marasme, une gauche réellement à gauche tente de se former . Chacun y va  de son initiative, on veut l’unité mais    autour de soi. On trop tendance à   confondre la structure qui est un moyen  et  le projet qui est le but.
  Au lendemain de la défaite de 2002, la Gauche politique, syndicale, associative et citoyenne aurait dû se rassembler autour d’assises de la transformation sociale. Hélas en 2005,  la gauche s’est divisée sur le TCE montrant de fait 2 réalités inconciliables. Malgré une défaite sans précèdent en 2007 et un score historiquement bas la gauche ne cherche pas à tirer les conséquences de l’échec.
Aujourd'hui, notre responsabilité est d'unifier l'ensemble de la gauche, sans exclusive, sans a priori, afin de donner naissance à un programme dont le contenu doit répondre à l'urgence sociale et démocratique. Il appartient au Parti Socialiste de soumettre un programme socialiste à la discussion de toute la gauche pour dire à tous les électeurs : "nous sommes prêts".

Commenter cet article

Kainto 06/01/2009 08:02

Meilleurs voeux 2009,Je dois une nouvelle fois souligner mon soutien à cette proposition. Il est évident que la "notabilisation" du Parti ou en tout cas de ses élus ne va pas faciliter la tache. Mais il faut désormais mettre en place de façon concrète une action pour le 1er trimestre 2009.Pour ce qui est de l'unification de toute la gauche je soutiens aussi cette démarche qui devra aller du Parti Communiste au Radicaux de Gauche et qui nous amènera d'autres difficultés. Mais c'est en effet le prix à payer pour s'être reposé durant autant de temps et pouvoir apparaitre comme une force d'alternance crédible.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents