Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Le ségolinisme ancien.

Publié par pierre sur 3 Avril 2009, 09:14am

Catégories : #parti socialiste

 
                                  Ségolène Royal a pu choquer des socialistes et à plus d'un titre mais plus particulièrement par ses références empreintes de religiosité contenues dans la trame de ses discours. L'idéologie qui sous tend ses propos, n'est pas socialiste mais à l'inverse, elle est celle qui servit au combat anti républicain. Le spectre de la vieille idéologie apparaît derrière l'étiquette socialiste collée à la salive, la doctrine sociale de l'église.
                               Les tenants de cette doctrine apparaissent de manière évidente avec la deuxième gauche et s'incrustent avec la troisième gauche. Ils sont les adhérents du PS non socialistes et décomplexés de ne  pas l'être. Jean Poperen qualifiait, avant de disparaître , la politique menée par le PS , de socialisme caritatif. Ce qualificatif était impossible et antinomique jadis au sein d'une gauche « fer de lance de la laïcité ». Ses deux grandes tendances, l'une marxiste et l'autre fortement marquée par l'anticléricalisme d'un Alemane ou Vaillant et des héritier de Blanqui et de la commune de Paris, en dehors de quelques « idiots utiles », ont toujours préservé l'épine dorsale idéologique du socialisme. Pour Jaurès le socialisme c'est d'abord affaire d'éducation  permanente et de formation. Le socialisme n'est pas inné et  n'est pas le produit d'une pensée naturelle et la carte d'adhérent ne délivre aucun brevet. Le premier pas ne signifie pas la fin du parcours et comme il n'y a pas de reconnaissance au bout, le fait d'être un dirigeant d'un Parti n'attribue  pas non plus celle de socialiste à priori. Ségolène Royal n'est pas la seule au demeurant mais elle ne biaise pas et le spectre de ses discours est parfaitement lisible.
                              Le Comte Albert de Mun fut un des précurseurs de ce type de politique, du haut de la tribune de l'Assemblée Nationale et devant bien d'autres assistances et face à Guesde et Jaurès.  
                              Le Comte Albert de Mun est né à Lumigny Le 23 février 1841. Orateur très éloquent siégea à la droite . Il s'occupa , tout en combattant le socialisme et l'interventionnisme , des questions sociales. Il eut avec Guesde plus particulièrement , des controverses théoriques à la tribune. Ses idées représentaient ce que l'on appelait fort à tort , le « socialisme chrétien ». Il faisait appel au bon patron et « au « bon ouvrier » . Mort à Bordeaux le 6 octobre 1914.   - Dictionnaire socialiste de 1923.
                                --- C'est à la grande lumière de l 'évangile , s'écriait-il en 1875 , que nous pourrons d'un regard assuré, percer les ténèbres amassées par l'erreur révolutionnaire  et résoudre le redoutable problème qui se dresse devant nous, comme le sphinx antique, depuis près d'un siècle . C'est ainsi que nous pourrons formuler une doctrine sociale qui apporte au peuple l'espérance et la paix  au lieu du trouble et des déceptions amères, qui nous restitue nous-mêmes au rôle pour lequel nous étions destinés et qui fasse enfin disparaître ces préjugés et ces haines que le christianisme avait effacé des cœurs et que le paganisme moderne  y a fait germer de nouveau.
                             Forts de cette doctrine , nous ne craindrons pas , dès lors, de recourir , dans son expression, aux termes les plus décriés par nos adversaires et nous dirons hautement qu'il y a des classes dirigeantes , prétendant ainsi affirmer un principe et exprimer un devoir : car tout aussitôt nous nous hâterons d'ajouter d'y ajouter cet autre mot qui en est inséparable .....la charité . La charité ! c'est à dire le dévouement de ceux qui possèdent envers ceux qui n'ont pas , le dévouement du riche envers l'ouvrier, le dévouement enfin de la classe dirigeante envers la classe populaire. Voilà le complément nécessaire à notre profession de foi . (De Mun, troisième assemblée générale  de l'oeuvre des Cercles catholiques , 22 mai 1875).
                                 Du ségolinisme ancien au nouveau. Quand le « caritatisme » se baptise socialisme maintes fois dénoncé à propos d'une parti du « socialisme américain »  qui entre autre a provoqué sa disparition . La démocratie chrétienne et les chrétiens sociaux se reconnaissent dans leur « doctrine » et les sociaux libéraux l'épousent à leur tour comme d'un véritable rempart contre le socialisme. Ce fut la raison d'être de cette doctrine de retour depuis quelques décennies et particulièrement opérationnelle en temps de crise. Tel est l'ordre juste qui depuis Thomas d'Aquin a servi de référence au Comte Albert de Mun mais pas seleument. Mise en pratique par Primo de Rivera, dictateur espagnol, la politique sociale de l'église sert de référence à son fils pour fonder « la phalange » Parti fasciste en Espagne et par la suite appliquée par le national catholicisme de Franco et le fascisme de Mussolini. Le fondement corporatiste face aux antagonismes de classe d'hier est remplacé par le communautarisme face aux mêmes antagonismes de classe. Dans l'ordre juste, Pétain signe une « paix juste » et applique la même recette que ses comparses exprimée au travers de « Travail Famille Patrie », la doctrine sociale de l'église, puisque nous savons qu'elle a une vocation universelle et que toutes les dictatures en ont usé. Ils l'ont voulue ainsi, rempart contre le socialisme et le rempart est rentré dans la maison.
                        
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents