Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Sarkozy et les immigrés.

Publié par pierre sur 9 Avril 2009, 19:26pm

Catégories : #international

                       
                              Si l'immigration eut été interdite, le président de la République ne serait pas celui que nous avons. Son père eut été refoulé et le rejeton aurait vraisemblablement fait ses humanités ailleurs. Oui mais il y a immigration et immigration. Le riche fils d'immigré condamne  celle des pauvres. Il y a le bon immigré, riche et le mauvais forcément pauvre. Par définition, dans le système actuel, le pauvre est forcément mauvais et depuis le 19ième siècle un délinquant en puissance. Les riches , eux ne sont qu'indélicats. C'est l'imagerie véhiculée par l'idéologie dominante avec leurs « gens biens » avec des biens et riches et il faut que cela ce voit mais sans trop et la racaille, terme cher au Président Sarkozy. Son élection est la preuve que la xénophobie n'est pas la pratique courante de la bourgeoisie mais celle qu'elle distille auprès des imbéciles et des ignorants et sa solidarité de classe ne connaît pas les frontières, puisque comme le précisait Paul Lafargue, la patrie de la bourgeoisie c'est le taux d'intérêt. Il y a des citoyens honorables et courageux qui cachait des juifs indésirables par la bourgeoisie du moment et de l'époque et malgré le bruit des bottes et d'autres qui les condamnaient dans le silence des pantoufles. D'autres cachaient ceux que l'on désignait comme terroristes et au péril de leur vie. Ils sont devenus des héros dans un monde libéré du fascisme et du nazisme , et si ce fut l'inverse, ils eussent été condamnés. Ils le sont de nos jours pour avoir aidé des pauvres misérables qui fuient leurs pays la misère et la répression. Ceux que l'on qualifie à priori de terroristes en puissance  ou de délinquants potentiels ,à  l'extrême  droite et par toutes les extrême droites de tous les pays . La bourgeoisie française pratique le racisme de classe comme toutes les bourgeoisies. Nicolas Sarkozy n'est pas un fils d'immigré au sens ou l'entendent ces messieurs et dames, il est le Président de la République et le leur en particulier. Son état et ses origines deviennent autant de titres qu'ils refusent à celui de même origine ou similaire mais pauvre et le lumpen prolétariat se délecte. Ils utilisent toujours les mêmes ressorts  et quelque soit l'époque, les riches de bonne couleur échappent au traitement commun . Les autres, c'est Argelès sur Mer, Saint  Cyprien, Le Vernet, Brams, Noë, Gurs et tant d'autres , accompagnés de la haine des « bien pensants » et des cléricaux. Ils entretiennent toujours ces réflexes hideux dont ils souhaitent l'apothéose et le déchirement des pauvres entre eux. Oui mais le « lumpen prolétariat » n'est pas le prolétariat et la classe ouvrière , ce n'est pas la cour des miracles, tout au plus la frange ignorante et cupide qui trahit.
                                           Aider un clandestin n'attribue plus la « médaille des justes » et c'est toujours prendre un risque face aux lois de circonstance et le silence des pantoufles est toujours aussi dangereux que le bruit des bottes, l'un précède toujours l'autre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents