Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Le grand tournant de la gauche.

Publié par pierre sur 24 Mai 2009, 16:52pm

Catégories : #parti socialiste

 La logique unitaire à gauche a toujours été présente dans les esprits et dans les faits. C'est la recherche constante du mouvement ouvrier pour tenter de surmonter ses divisions. L'unification de 1905 n'est pas sortie de rien et la scission de 1920 n'est pas le fait du hasard ni des humeurs de quelques uns. L'union est un combat permanent et l'unification a toujours été une espérance historique.
                             Le Front Populaire survient dans une période critique, le fascisme domine l'Europe et le stalinisme entame  son apogée et les trotskystes demandent la constitution du Front Unique. Pendant une courte période qui suit la libération, l'unité est retrouvée, la guerre froide y met fin. La CGT se divise à nouveau et ceux qui refusent la « soumission à Moscou », minoritaires comme le fut la SFIO , fondent la CGT-FO. Dans les pays de l'est les chars soviétiques prennent le pouvoir, les socialistes et les syndicalistes sont chassés, emprisonnés et souvent exécutés. Leurs organisations sont interdites ou récupérées par les staliniens. Les contacts ne sont pas rompus pour autant sur le plan politique en France. L'idéologie dominante à gauche est impulsée par le PCF et un transfert de militants s'opère du PS vers le PCF. Les communistes en appellent à l'union des forces de progrès et Guy Mollet demande un débat idéologique en préalable.  L'aile gauche de la SFIO est sensible aux appels à l'unité de la gauche et intervient la scission du PSA, motivée par les choix politiques de la SFIO , la guerre d'Algérie et plus largement sur la question coloniale. La question de l'unité de la gauche est traitée par le CERES plus particulièrement à la demande de Guy Mollet et ensuite d'Alain Savary. Jean Poperen et l'ERIS éditent une brochure pour l'union de la gauche. Le Congrès d'Epinay, dans sa diversité et très majoritairement adopte la stratégie de l'Union de toute la gauche. Ce Congrès sera une étape décisive . Les calculs des uns et des autres ne sont pas absents et la question de l'URSS est toujours une question centrale et y compris la nature du régime. L'essentiel c'est l'union.
                               De nos jours , certains prétendent vouloir élargir cette union au MODEM, sauf que nous ne sommes plus dans la configuration de l'union de la gauche, puisque le MODEM est à droite et nous s

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents