Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Cohn Bendit: un libéral déguisé.

Publié par marx sur 13 Juillet 2009, 15:08pm

Catégories : #FRANCE



Cohn Bendit  a le vent en poupe. Il est très médiatisé, l'ancien gauchiste est devenu l'arme de réserve de la bourgeoisie et des médias. Fier de son score, Cohn Bendit donne des leçons. Cet été, il  va  même être consultant de France télévision à l'occasion du Marathon des championnats du monde d'athlétisme. Petit coup de pub, pour rappeler l'existence de ce brave écolo. Cohn Bendit et est un  allié objectif de l'UMP. Il a « assassiné » Bayrou, il a matraqué le PS, Sarkozy est content. Cohn Bendit n'a qu'une capacité de nuisance.

   Il est de droite, ses écrits ou déclarations sont là pour en témoigner. Dans  son livre  Une envie de politique » qu'il publia en 1998 on peut y lire : « Je suis pour le capitalisme et l'économie de marché » il écrit également :
« Il faut admettre que les machines travaillent sept jours sur sept, donc admettre le travail du week-end » ou encore « J'ai toujours été hostile aux horaires obligatoires d'ouverture des magasins ». On parle du  travail le dimanche en ce moment !

    Dans Libération, le 6 janvier 1999 Cohn Bendit prône la fin des services publics en déclarant que  « Des services comme le téléphone, la poste, l'électricité n'ont pas de raison de rester dans les mains de l'État. (...) Il n'y a pas de raison qu'il existe un service public de télévision ».
Il n'est pas nécessaire de s'étendre  sur le sujet !
  Ah si,  sur la vaste opération marketing de home qui a influencé le vote écolo ! Drôle d'écolo aussi Yann Arthus-Bertrand qui a couvert pendant 10 ans le Paris Dakar, sans se soucier à l'époque des conséquences sur l'environnement.Il  a fait pleurè les  chaumières la veille du scrutin européens en évoquant  les menaces sur la planète. Bertand n'a pas pour autant désigné les logiques prédatrices responsables des dégats environnementaux. Financé par le groupe Pinault, il ne va pas dire que le système capitaliste pollue la planète.
Il ne souhaite  pas se mettre à dos un mentor bienveillant

  Comment peut on vouloir défendre l'environnement sans remettre en cause les causes de la destructions de l'environnement ?
Marx avait dit un jour : le capitalisme épuise deux choses ; la nature et les hommes. Mais chut, Marx est un gros mot. On l'assimile au stalinisme, on l'assimile à tout et n'importe quoi ! En attendant, en ne remettant pas en cause les logiques actuelles, les verts peuvent toujours brailler pour leur fond de commerce, mais l'environnement est toujours  menacé.



 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents