Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Moderne, réforme, primaire : la novlang des prétendus socialistes

Publié par marx sur 31 Août 2009, 18:38pm

Catégories : #parti socialiste


Cela fait quelques années que ces mots reviennent  à la bouche des caciques  qui veulent en fait liquider l’héritage socialiste. Besancenot a fort justement conclue que la future alliance avec le Modem annoncerait la mort historique du parti qui avait pour vocation à défendre les travailleurs.
 
Moderne :  il faut se débarrasser de toute référence marxiste,   comme certains politiques et penseurs  s’acharnent à le dire.
  Réforme : il convient de réaliser l’achèvement d’un parti qui sera désormais moderne et donc démocrate.


   Primaire : la bonne trouvaille.  Les  primaires sont le symbole de l'importation en politique des règles de l'économie de marché marketing, pub, mise en concurrence des candidats. Les primaires vont tuer le débat politique, au profit d’un barnum médiatique. Les candidats vont accès leur action plus sur leur personnalité et des « plans com » pour se faire désigner. Médias, grands penseurs, vont inonder les cerveaux des électeurs par des recommandations subtiles pour fausser le processus.  Il faut plus que jamais un candidat capable de   défendre les intérêts de l’élite sociale. L’aile droite se fiche  t-elle de gagner en 2012 ? Elle veut d’abord éliminer ce qu’il reste du parti de Jaurès. elle veut un parti politique à la démocrate. Pour l’aile droite, le     PS ne va pas encore assez loin !    le PS n’a pas suffisamment accepté la mondialisation néolibérale. Valls le dit lui-même "Nous devons donc inventer une nouvelle gauche en phase avec les réalités économiques du monde."
   En acceptant   de nombreuses dérégulations, le PS a donné pas mal de gages « aux réalités économiques » de son temps  ; trahissant de fait son héritage.
Pour le faux socialiste Valls, ce processus ne va pas encore assez loin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents