Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Pour la paix en Palestine

Publié par marx sur 28 Décembre 2006, 17:25pm

Catégories : #international

Intifada", "territoires occupés", ces mots reviennent régulièrement à la une de l'actualité. La paix semble chaque jour de plus en plus mal engagée dans cette région du globe. On assiste à une poussée de la violence, sans que les occidentaux ne se décident à y réagir pour y mettre un terme. L'action de Rabin aura été réduite à néant, en l'espace de quelques mois. Si Israël a droit à sa sécurité, les Palestiniens ont droit à un Etat indépendant.

 

L'Etat israélien et le Hamas veulent-ils la paix ?

Si les Palestiniens ont porté une part de responsabilité dans l'histoire du conflit israelo-palestinien et plus particulièrement l'O.L.P. d'Arafat, ces derniers ont consenti de nombreux efforts pour y mettre un terme : Au Conseil national palestinien de novembre 1988, Arafat fait passer une déclaration d’indépendance d’un "État de Palestine" en Cisjordanie et à Gaza seulement, reconnaissant pour la première fois la résolution  181 de l’O.N.U. (1947) partageant la Palestine et autorisant l’État d’Israël. En mai 1989, il déclare caduque la Charte palestinienne de 1968. Le 9 septembre 1993, Yasser Arafat signe la reconnaissance de l’État d’Israël et la renonciation de la centrale palestinienne au terrorisme, décisions entérinées par le comité exécutif de l’O.L.P.

Du côté israélien, seuls les Travaillistes ont pu faire avancer les choses, mais la mort de Rabin avec le recul montre que le projet de paix semble s'éloigner. Les gouvernements de  Nétanyahou ,de Sharon et Olmer ont montré leur volonté de ne pas la faire.

La droite israélienne, ne souhaite pas la paix : la politique de colonisation n'a cessé de se développer, au mépris des accords passés. Cette colonisation s'accompagne par un pillage économique et une asphyxie du développement des territoires palestiniens. De plus le mur de séparation crées une véritable ségrégation spatiale dans les territoires.

Quant au gouvernement du Hamas, sa logique est destructrice pour les palestiniens. Le fait de ne pas reconnaître l’existence d’Israël, la multiplication des attaques contre ce pays sont des gages de la poursuite d’une logique d’affrontement entre les deux factions.

 

Respecter le droit international.

La fin du conflit passe par le respect du droit international. L'Etat israélien doit s'engager à appliquer les résolutions de l'Onu et les accords passés avec les palestiniens : La résolution 194 de 1948 prévoit le retour des réfugiés. La résolution 242 de 1967, demande à Israël de se retirer des territoires occupés et de respecter l'intégrité politique et l'indépendance de chaque état de la région. Seule une intervention extérieure doit mettre un terme à ce conflit qui dure depuis près de 50 ans. L'Onu doit faire appliquer ses résolutions et assurer le maintien de l'ordre par l'envoi d'une force internationale. La Palestine a droit à son indépendance, mais aussi à son développement économique. Israël a aussi droit a sa sécurité. C'est pourquoi il faut autant condamner les attentats suicides contre les civils israéliens mais également la répression aveugle menée par les troupes israéliennes. L'équilibre dans cette région du globe est un facteur de paix dans le monde : le Moyen-Orient est une poudrière qu'il convient d'éteindre avant un embrasement général.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cll 01/01/2007 19:19

A quand une véritable politique internationale ? Le PS se limite-t-il à l'hexagone ? Existe-t-il un projet international véritable ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents