Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Acatel et la concentration capitaliste

Publié par marx sur 12 Février 2007, 14:08pm

Catégories : #général

       La concentration capitaliste  s’accompagne toujours de restructuration. Quel beau mot qui cache une réalité sordide. La restructuration, c’est la déstructuration des territoires lorsque des usines ferment. La restructuration, c’est souvent la mort sociale d’hommes de femmes mais cela le MEDEF  ne s’y intéresse pas. Cette semaine a été annoncé un plan de restructuration à Alcatel-Lucent. La nouvelle entité n’aura pas trop tarder à dégraisser ses effectifs. Entre 1500 et 2000 personnes pourraient être concernées en France par ce nouveau plan social   (12 500 emplois dans les trois années à venir dans le monde). Chez Alcatel, entre 1995 et 2006 sous la présidence de Serge Tchuruk, plus de 55000 postes ont été supprimés ! Ce qui est grave, c’est que ces annonces passent sans aucune réaction de protestation. Jugé nécessaire pour le bien de l’entreprise, la concentration capitaliste est synonyme de modernité.
        Je citerai  ici Compère-Morel «  en France, les moyens de production (…)  et les richesses créées par l’ensemble du monde  du travail appartiennent à une minorité de plus en plus oisive et de plus en plus libre d’en user et d’en abuser selon son bon plaisir. (….) s’apercevant que le monde du travail s’insurge contre sa domination ; (…) la classe bourgeoise tente un suprême effort  contre les artisans de sa richesse et de sa gloire. Elle mobilise sa valetaille intellectuelle ; ses hommes de plume, ses avocats et ses mandataires, pour persuader au peuple laborieux et pauvre que si tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ce n’est pas une raison de vouloir bouleverser le mode de propriété actuel.
(  ….) si nous voulons connaître notre avenir, si nous voulons savoir jusqu’à quel point l’évolution de notre vieux monde s’effectuera, il nous suffit de regarder ce qui se passe aux Etats-Unis cette terre sainte du capital où les millionnaires pullulent (…) et où les milliardaires nombreux déjà règnent en maîtres, non seulement dans le domaine économique mais au point de vue politique
». Pour ceux qui ne connaissent pas Compère-Morel, il s’agit d’un compagnon de route de Jaurès. Son ouvrage dont sont issus ces passages date de 1913 !
     100 ans plus tard, ce constat est toujours d’actualité. dans le temps historique, il semble que la période de l’Etat providence mis en place après 1945  semble s’achever et que la capitalisme sous une autre forme redevient lentement mais sûrement  un facteur d’inégalités et d’injustices.
En conclusion, le socialisme doit se construire en alternative au capitalisme. Ce dernier n’est pas un moment indépassable comme le prétendent des économistes, des essayistes, des libéraux  et mêmes des gens de notre rang. Tout n’est qu’une histoire de prise de conscience des masses ; comme disait Marx de conscience classe. C’est   aussi une question de rapport et de conscience du poids de l’histoire.   Ce sont les hommes qui font l’histoire et non l’économie. J’espère que les « autistes », les ignorants et autres beaux penseurs qui s’amusent à singer les grands défenseurs de l’idéologie libérale auront  un jour conscience de cela.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents