Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


balle au centre

Publié par marx sur 16 Octobre 2007, 18:33pm

Catégories : #parti socialiste

La décomposition idéologique de la Gauche s’accélère. L’ouverture, terme pudique pour qualifier la trahison politique de quelques camarades n’est pas un acte isolé dans le vaste  mouvement de  recomposition ou décomposition de la gauche.

  Que fait le PS français ? Ballotté entre les "ségoléniens ", les  " jospinistes ", les " fabusiens " et les reliquats de l’aile gauche, Il n’a plus de dorsale politique. C’est bien un centre droit qui tend à se mettre en place. Nous l’avons dit et nous le répétons encore, ce processus s’est amorcé avec le parti démocrate aux Etats-Unis dans les années 80, le Labour, le SPD….. Cette modernité gagne actuellement l’Italie avec son Parti Démocrate en gestation. Chacun sent son heure venir, chacun veut sa place, fait son socialisme à lui. DSK est parti défendre les travailleurs au FMI. Son action va révolutionner sans doute la politique de cette institution ultralibérale ! ! ! ! ! ! !Non, il se met à l’écart d’un congrès tendu, pour préparer 2012. Valls ne respecte même plus la laïcité fondement même du socialisme et souhaite changer le parti de nom.

  Tout va très bien on coule ! le point commun de ces routiers de la politique est qu’ils ne sont plus socialistes. Ah ! de quel droit puis je porter un jugement de ce type ? La mission du socialisme n’est elle  pas de défendre les travailleurs. Lorsque cette mission n’est plus assumée, on peut dire ce que l’on veut, on n’est plus socialiste !

La future majorité opposera Royalistes et néo-jospinistes. Je ne dirai pas social-libéralisme ou libéralisme-social pour qualifier les deux mouvances qui vont s’affronter. Je parlerai des conservateurs-libéraux marinés dans du    charitabilisme contre les socialo-libéraux défenseurs des réformes plus sociétales. Il est très amusant de créer des qualificatifs pour ces chantres de la modernité et de la réforme (terme très à la mode en ce moment).

   Le PS, comme la gauche, est un champ de ruine. La recomposition orchestrée par les stratèges se met  en place. on voit nationalement, localement des " cadors " qui s’affichent outrancièrement à l’aile gauche mais dans la réalité vont à la soupe avec les plus droitiers. On assiste également à un rapprochement entre jospiniens et des fabusiens. On voit surtout une aile gauche tiraillée entre les personnes et les choix stratégiques. Il faut un affrontement clair entre des  lignes politiques opposées. PRS, NPS, DS et Force Militante doivent s’unir contre la droitisation du parti. Le PS est la seule alternative  à gauche.

  Ce n’est pas la LCR, ce n’est pas Bové ni LO qui pourront changer la donne. A moins de construire un parti réellement socialiste, c’est en gestation, on en parle. Personnellement, je n’y crois pas dans ce contexte actuel. Mais une chose est sûre tout évolue, rien n'est figé. Il faut donc se préparer à toutes les éventualités.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents