Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


À propos de l’historiographie française de la première guerre mondiale

Publié par marx sur 14 Novembre 2010, 13:49pm

Catégories : #ailleurs sur le net

 

Élise Julien
p. 53-68

 

1À l’issue de son évolution telle que l’ont retracée Antoine Prost et Jay Winter à travers les configurations qu’ils ont repérées, l’histoire de la Première Guerre mondiale connaît aujourd’hui une phase de développement marquée par l’approche culturelle, qui concentre l’analyse sur les gens dans la guerre. Si cette approche culturelle demeure un « front pionnier » qui n’embrasse pas tous les champs de l’histoire du conflit, elle alimente néanmoins le regain d’intérêt qui lui est porté depuis quelques années. Ce regain se traduit notamment par un réveil de la production littéraire, cinématographique et documentaire dans ce domaine, et par des débats particulièrement animés sur le plan scientifique.

  • 1 Il ne s’agit ici que de présenter une synthèse, simplificatrice par nécessité. Pour la clarté de ce(...)

2Ces débats ont vu le jour dans le cadre d’un renouvellement historiographique sur lequel il n’est pas inutile de revenir plus en détail. C’est l’objet de cet exposé, qui, à partir de quelques ouvrages ayant récemment marqué l’historiographie de la Première Guerre mondiale, essaie de faire le point sur les questions concernant la guerre telle qu’elle fut et sur les pratiques de sa mémoire. Le croisement de ces deux axes permet d’évoquer les sujets actuellement en débat : la question du consentement à l’effort de guerre et ses interprétations, le problème de l’utilisation des témoignages en histoire, la nature de l’intérêt actuel porté à la Première Guerre mondiale et ses implications pour la recherche historique1.

 

(......) la suite à lire sur le site de la revue Labyrinthe

link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents