Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Comment peut-on être écologiste et pour le Capitalisme ?

Publié par marx sur 2 Février 2010, 19:35pm

Catégories : #FRANCE


Au risque de se répéter, au risque de passer pour des sectaires, il convient encore une fois, d’insister sur le danger que font  peser  « certains écologistes » sur la gauche ; ils semblent pires que les prétendus socialistes convertis à l’économie de marché.
En 1998, dans « Une envie de politique » Daniel Cohn-Bendit  a écrit :


    « Ce que la gauche doit donc faire valoir aujourd'hui, c'est que cette évolution a des aspects destructeurs, car la production menace de détruire la planète. Faire cette démonstration n'est pas facile, mais on peut le faire au nom même de l'économie de marché, car je suis pour le capitalisme et l'économie de marché. »

    
  Il approuve également la construction néolibérale de l’UE qui détruit chaque jour, services publics, droits sociaux et environnement. Pour culpabiliser l’humble citoyen, l’ex. leader écologiste est très fort. Lui et toute cette « légion d’environnementalistes » ne cessent de culpabiliser les citoyens. Attention , il ne s’agit pas de minimiser les risques environnementaux, mais il est bien regrettable que le vrai  responsable   ne soit pas pointé du doigts :  le système productiviste capitaliste.
Le mode de vie égoïste  d’une minorité aisée doit perdurer.
Une  minorité aisée aime jouir de ses privilèges, elle se paye la maison écolo à grand coût de subventions publiques, parce que ça fait bien, parce qu’elle en a aussi les moyens ! Cet argent financé par nos impôts devrait être au contraire investi vers les HLM, les bâtiments publics pour obtenir le label HQE. Ce système de financement est aussi pervers que les aides développées   en faveur    services à domicile ! Qui peut se    payer une nounou, une femme de ménage, des cours du soir ?  les bobos ! Et au final, le    salaire versé   ne revient pratiquement rien à la fin du mois.  En revanche, la caissière, la femme de ménage, avec ses horaires de travail décalés, aimeraient bien que  leurs enfants soient pris en charge par une nourrice, une aide au devoir à domicile. Mais elles n’ont pas les moyens pécuniers. Et pourtant, l’aide publique est accessible pour tout le monde, sur le papier.
Les investissements d’économie d’énergie, connaissent  la même logique.
   Le double vitrage, les panneaux solaires, la laine de roche,   n’est pas pour les ghettos des banlieues. Le  radiateur de haute technologie n’est pas  accessible pour  la bourse du smicard.

Les plus précaires ont souvent des logements vétustes,    de véritables  gouffres énergétiques. Souvent on ne chauffe même plus ! ! !
Caricatural,  diriez-vous ?
Parcourez les quartiers de votre ville et vous verrez ? 
Quant aux « bobos » ; ils  aiment bien jouir de leurs loisirs de leur mode de vie, la belle piscine dans la villa (parfois), le camping–car qui pollue plus qu’un 4/4. On joue au golf, mais on mange bio, c’est chic, ça fait bien ! Le perfectionnement en anglais à Maltes l’été, c’est fun
On va à l’épicerie Bio et on le dit !
Le pauvre,  lui  va à leader-price, acheter la me… bas de gamme.
Ces bobos sont le fond de commerce électoral des Verts.
  Les vacances du lointain , ah le dépaysement.
  Madame Duflot part aux îles Maldives, mais soutient la taxe carbone. Cette fameuse taxe qui va plomber un peu plus le bas de laine des smicards de banlieues ou des  zones périurbaines. Ils  sont forcés de prendre leur voiture car jamais le transport en commun n’assurera les déplacements du travail. Le smicard sera taxé en plus pour se chauffer au fioul . Mais Madame Duflot  ne met pas en adéquation ses propos à la réalité. Libre à elle d’aller à l’autre bout du monde ; dans ce cas quelle est la cohérence de son propos ?
"Fais ce que je te dis, ne fais pas ce que je fais!"
Vous travailleurs, mauvais citoyens, vous rendez-vous compte ; vous polluez. Vous devriez avoir honte !
Mais bon, on tient compte de votre situation, on vous remboursera ! la taxe carbone ne vous coûtera rien !
Mon œil !



L’abrutissement médiatique orchestré  a plusieurs objectifs ;
Préparer les travailleurs européens à vivre moins bien et se caler sur les pays à plus faible coût.
Permettre une nouvelle forme de taxation plus injuste sur le monde du travail, afin de compenser les cadeaux à la bourgeoisie et aux entreprises.
Attaquer ou faire croire que   le marxisme est la cause de ce cataclysme
Hélas pour eux, c’est le système production capitaliste : celui que défendent Gaby et Dany.
  tout un tas  d’analphabètes   dénoncent le « productivisme d’un ancien temps »  des socialistes
ont-ils   lu un peu Marx ?
 
« La production capitaliste ne développe donc la technique et la combinaison du procès de production sociale qu'en épuisant en même temps les deux sources d'où jaillit toute richesse :
La terre et le travailleur. »

Karl MARX
Le Capital - Livre premier
Le développement de la production capitaliste


IV° section : la production de la plus-value relative
Chapitre XV : Machinisme et grande industrie

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents