Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Comparer François Hollande à Hitler ?

Publié par marx sur 21 Mars 2012, 20:38pm

Catégories : #dans le 65

             Comparer François Hollande à Hitler ?

                          Réponse à Monsieur Béhague , Conseiller Général du Canton de Luz Saint Sauveur.

                           Il est des interprétations de l’histoire parfois osées. Là ,ce Monsieur franchit ce stade et ce n’est plus de l’histoire mais du ressentiment qu’il comble en étalant son ignorance .. Nous n’allons pas prendre la défense de François Hollande qui n’est pourtant qu’un social libéral bon teint . Ce doux « social démocrate » propose tout simplement de rétablir une certaine  progressivité de l’impôt républicain, dans les proportions qui furent celles existantes sous le Gouvernement Raffarin. Cette progressivité qui était bien plus importante à la Libération et sous les différents gouvernements y compris sous le Général de Gaulle . Il ferait donc à ce propos et par l’impôt envers les riches ce que fit le dirigeant nazi aux juifs.. Il cite Bénito Mussolini qui dirigeait un journal socialiste et un salmigondis indigeste en guise d’analyse , pour finir avec la « question juive » du jeune  Karl Marx.

                         La grande bourgeoisie a toujours instrumentalisé des mouvements divers en période de crise. Cette même bourgeoisie qui préférait Hitler au Front Populaire, « Plutôt Hitler que le Front Populaire ! s’exclamait elle. Il y a plusieurs types de fascismes. Le terme vient des « faisceaux » prolétariens  de Mussolini. Ce dernier a été un membre important du Parti socialiste italien, qu’il quittait pour fonder le Parti fasciste, aidé et financé par les riches et les milieux féodaux. Il est utilisé afin de casser le mouvement social et les revendications populaires. C’est un Parti de la droite extrême, anti marxiste, nationaliste et férocement opposé à la notion de lutte des classes en y opposant le corporatisme, l’ordre et la nation communauté d’intérêts. Il dénonce l’internationalisme et se veut populaire. Sa politique sociale est une application de la doctrine sociale de l’église.

                      Le nazisme repose sur ces mêmes caractéristiques et se définit comme national socialisme dans le sens populaire mais également  par opposition à l’internationalisme socialiste qu’il qualifie d’internationale « métèque ». Les dirigeants juifs sont nombreux au sein du mouvement ouvrier international révolutionnaire, particulièrement en Allemagne et en Pologne, Ces derniers composent le BUND, organisation ouvrière juive et marxiste. Le Bund fournira des milliers de combattants antifascistes aux « Brigades Internationales » en Espagne .Le nazisme est plus fortement raciste et se caractérise également par l’antisémitisme. Il est financé et encouragé par la grande bourgeoisie allemande afin de combattre le mouvement social . Les désillusions crées dans les masses par le Chancelier social démocrate et la division du mouvement ouvrier, engendrent un mécontentement tel qu’elles vont se précipiter dans les bras du nazisme. C’est aussi la politique des boucs émissaires afin de détourner le peuple des vrais problèmes.

                      Il y a enfin le national catholicisme, incarné par le Général Franco et un précurseur, le Général Primo de Rivera. Le national catholicisme ne repose pas sur une organisation de masse, il est élitiste et traditionaliste. La grande Espagne sur laquelle le soleil ne se couche jamais, c’est le pendant de la Rome impériale des fascistes italiens. La « Race » magnifiée et fêtée avec le jour de la Race, au même titre que l’origine du « bon français »et les origines gauloises. Il est encore représenté de nos jours par « l’Opus Dei ». C’est aussi une expression de la droite extrême. Pinochet et Salazar peuvent être classés dans cette catégorie de fascisme et d’autoritarisme, tout comme le pétainisme en France. Il existe toutefois en France une droite extrême, nationaliste et élitiste, dans la tradition « maurrassienne » et anti dreyfusarde et d’autres  multiples expressions nationalistes ou royalistes.

                     Le fascisme a également la particularité de prendre le pouvoir par la voie électorale, ou du moins de se présenter au suffrage . ce n’est pas le cas du national catholicisme , qui procède par coup d’Etat et « pronunciamiento ». L’école libérale de Chicago, s’inspire dans son corps idéologique et dans la pratique  du national catholicisme et de l’Opus Dei. Les « Chicagos boys » vont se servir du Chili avec Pinochet pour expérimenter le néo libéralisme et participer activement au coup d’Etat de 73.

                      Nazisme, fascisme et national catholicisme sont les expressions ultimes de la brutalité de la grande bourgeoisie en période de crise du capitalisme. C’est un des moyens de régler la crise, déjà utilisé dans l’histoire. L’autoritarisme comme méthode, lorsque profits et démocratie s’affrontent et peu importe le sigle , croix gammée ou faisceaux en tous genres. Quand tout est subordonné au profit, la démocratie l’est également , de gré , par voie électorale, de force par le « pronunciamiento » et le coup d’Etat.

                     « La question juive » est un des premiers livres écrit par le jeune Marx, au moment de ses premiers questionnements, qu’il n’aurait jamais du écrire comme il l’affirme lui même à Engels. Il n’a pas encore atteint sa dimension, ni sa maturité politique et il y a bien d’autres ouvrages encore, jusqu’au Manifeste du Parti communiste qui est réellement le livre à partir duquel Karl Marx se livre a sa théorie qui se termine par Le Capital. Or les juifs (laïques) sont nombreux au sein du mouvement ouvrier et ils comptent parmi les grands dirigeants et dirigeantes . Ils ont parfois leurs propres organisations marxistes , comme le BUND que nous avons vu plus haut mais il en est également au sein du mouvement anarchiste.

                      Faut il rappeler que ce fut Jean Jaurès qui défendit Dreyfus face à la meute de la droite et de la droite nationaliste. Droite à laquelle appartient ce Monsieur qui n’a plus les chars soviétiques pour faire peur et qu’il ne peut plus utiliser à l’encontre de Jean Luc Mélenchon par exemple. Il dit n’importe quoi , sa culture politique a des limites particulièrement étroites pour faire de telles comparaisons primaires. Bénito Mussolini ne suffit pas pour faire un lien entre le fascisme et le socialisme . Sa trahison est très commune et il ne fut pas le seul à rejoindre la droite et la droite extrême. Il y a bien eu Gustave Hervé et les néos, Montagnon , Marquet, Marcel Déat ou Doriot pour les communistes.

                         Mais tranquillisez  vous Monsieur le Conseiller Général, François Hollande n’est pas marxiste et trop peu socialiste. Par contre il partage avec vous le goût pour le libéralisme. Il ne souhaite pas remettre en cause votre système économique, alors n’ayez aucune crainte. De plus vous êtes Vice président d’un Conseil Général de gauche , avec une majorité composée avec des amis de François Hollande. Seraient ils des fascistes ? Pourquoi ne démissionnez vous pas afin de vous opposer à « l’hitlérisme ». Vous faites comme d’autres , plus adroits car plus cultivés qui font l’amalgame entre marxisme , socialisme et stalinisme  et qui franchissent le pas avec fascisme et nazisme, on remue le tout et hop ! il en sort un bon social libéral ou un doux social démocrate. Le même amalgame nous conduirait à dire que pour vous qui êtes de droite, certainement plus proche de ce que vous dénoncez, puisqu’au service de la même classe. Que vous soyez au service de la grande bourgeoisie, sans forcément en avoir conscience et à la place qui est la votre, ne nous autorise pas à vous assimiler à un fasciste, il y a d’autres mots pour ça. Votre emportement risque de vous conduire encore plus à droite et qui  semble n’être que le produit d’une certaine ignorance politique, socle de tous les totalitarismes.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents