Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Contre le vide moral : restaurons la social-démocratie

Publié par marx sur 11 Décembre 2011, 13:14pm

Catégories : #à lire



Contre le vide moral : restaurons la social-démocratie

 

 


Présentation de l'éditeur

Pour faire face à la crise, il nous faut réapprendre à penser l’État et reformuler le discours de la social-démocratie, estime Tony Judt. Si elle veut de nouveau être prise au sérieux, la gauche doit retrouver sa voix. Privilégier l’équité au lieu de la rentabilité et cesser d’appliquer à la politique publique le dogme de l’intérêt individuel sans aucune régulation.

La notion de fraternité doit être réinvestie en tant qu’objectif politique, insiste Judt qui a foi dans l’engagement citoyen.

Ici, il fournit les outils indispensables à l’élaboration d’une nouvelle forme de gouvernance, d’un nouveau mode de vie. Un livre fulgurant - passionnant, sage, lucide et humain -, qui concentre les recherches de toute une vie et s’adresse aux prochaines générations. Ce plaidoyer, qui trouvera sa place parmi les plus grands écrits politiques de son temps, est une remarquable dénonciation de l’insoutenable légèreté du politique. « Quelque chose laisse profondément à désirer dans la vie que nous menons aujourd’hui. Voici trente ans que nous avons fait de la poursuite de l’intérêt matériel personnel une vertu ; à vrai dire, cette quête est la seule chose qui nous reste aujourd’hui de notre sentiment d’un dessein collectif. Si nous savons ce que coûtent les choses, n’avons aucune idée de ce qu’elles valent. S’agissant d’une décision de justice ou d’une loi, nous ne demandons plus : est-elle bonne ? Est-elle équitable ? Est-elle juste ? Va-t-elle contribuer à l’avènement d’une société meilleure ou d’un monde meilleur ? Telles étaient autrefois les questions politiques, même si elles n’appelaient pas de réponses faciles. Nous devons réapprendre à les poser. »

Commenter cet article

Aurel 12/01/2012 00:33


Désolé pour l'avant-dernier commentaire ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Oui il est indéniable qu'il n'y a qu'une seule définition du socialisme mais il y a plusieurs courants et plusieurs
tendances. Ce qui peut changer à gauche c'est le Front de gauche avec une percée aux prochaines législatives. Le NPA est en bonne voie depuis qu'il n'y a plus Besancenot. C'est Myriam Martin
comme chef du parti. J'espère que Poutou qui est aux anti-podes de Besancenot aura ses 500 signatures. Le NPA s'il fait sa rupture avec LO un parti d'extrême gauche populiste peut devenir un
parti de gouvernement en s'alliant au Front de gauche je n'en doute pas.

Aurel 12/01/2012 00:27


Non il n'y a pas 36 sens Marx je suis d'accord c'est seulement une question de courants et de certaines idées qui divergent Mais je préfère qu'il y ait deux bons candidats à gauche qu'un seul.
Mélenchon n'est pas populiste, il incarne un projet réformiste avec lequel je peux avoir des désaccords certes mais il peut très bien créer la surprise. A la limite ceux qui se rapprocheraient le
plus du social-libéralisme ça serait plutôt chez EELV avec Cohn-Bendit et Eva Joly. Ca n'est pas toujours social-démocrate et en rien socialiste. Pour moi EELV est un parti crypto-monarchiste. Le
centrisme c'est comme le royalisme et l'écologie, le nini on sait à qui ça profite hélas...

Aurel 12/01/2012 00:21


Voilà il y a plusieurs courants socialistes comme dit Marx.

marx 11/01/2012 20:03


il n'y a pas 36 sens à socialisme même un dictionnaire de base le donne ça Le socialisme est une doctrine politique et économique qui vise, à l'inverse du modèle libéral, à réformer le système de propriété privée des moyens de production et d'échange et à l'appropriation
de ceux-ci par la collectivité.

Aurel 09/01/2012 01:08


Pierre nous ne sommes pas d'accord donc pas la peine de dire que je ne peux pas comprendre le socialisme que vous défendez.  Pierre vous confondez sans douteFrançois Hollande qui ne
s'inspire en rien de la doctrine social de l'Eglise et François Bayrou qui lui est toujours un démocrate-chrétien libéral de centre-droit. Mais bon la social-démocratie ce sont d'autres
thèmes aussi. D'ailleurs ce n'est pas pour rien non plus qu'il y a eu un accord Verts-PS pour les prochaines échéances électorales, ça va dans le sens d'un réformisme social-démocrate de gauche.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents