Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Hôtel de la Marine (suite)

Publié par marx sur 30 Janvier 2011, 15:44pm

Catégories : #FRANCE

 

Notre patrimoine est bradé  par la droite UMP  quelques rappelsde faits qui doivent nous ouvrir les yeux !
Le 13 décembre 2006 un communiqué  publié par le Monde ( « Les musées ne sont pas à vendre )   avait dénoncé le prêt d’œuvres d’art à Atlanta  sur un trait long terme et la décentralisation du Louvre au Qatar ( http://www.latribunedelart.com/Texte_Monde.htm). ces deux opérations sont inquiétantes car elles témoignent d’une volonté de l’Etat de s’inscrire dans un processus de marchandisation de l’art et non de préservation du patrimoine. Un rapport inquiétant (RAPPORT DE LA COMMISSION SUR L’ÉCONOMIE DE L’IMMATÉRIEL de Maurice Lévy Jean-Pierre Jouyet) remis au ministre de l’Economie, le confirme. les   œuvres- d’art ne sont plus que des « biens immatériels ». Le rapport souhaite
Lever des «tabous» hérités de pratiques, inadaptés au monde d’aujourd’hui. Il faut    permettre aux musées français non seulement de «céder le droit d’utilisation de leur nom», mais surtout de «louer et de vendre certaines de leurs œuvres». que les fondements de la culture républicaine en vertu desquels les œuvres du patrimoine public doivent être toujours accessibles au peuple et demeurer inaliénables et échapper aux logiques marchandes.
 Un bien immatériel est une marchandise et rien d’autre . Ce rapport n’a qu’un simple but : le désengagement de l’Etat du domaine culturel. La transformation de certains musées en établissements publics administratifs qui donne une large autonomie de gestion va dans ce sens
L’Etat brade son patrimoine mobilier, à l’image de l’hôtel de la Marine, face au tollé La droite fait machine arrière ou temporise…
 

 

Le Sénat a adopté mercredi soir une proposition de loi visant à inscrire dans le droit "un principe de précaution" pour le patrimoine monumental de l'Etat et à créer un Haut conseil pour mieux encadrer les ventes. On ne sait pas encore où va nous conduire ce texte ?
En attendant face à une mobilisation, la droite a stoppé ses projets destructeurs concernant l’hôtel de la Marine ( provisoirement ?).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents