Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


intégrisme, atteinte aux libertés : bref rappel pour les "autistes bien-pensants"

Publié par marx sur 30 Septembre 2012, 16:05pm

Catégories : #général

 

L’automne 2011 avait été marqué par deux évènements intégristes en France. Il y eut tout d’abord, l’attaque de réactionnaires  catholiques qui ont  tout fait pour empêcher la représentation de la  pièce de l'Italien Romeo Castellucci intitulée "Sur le concept du visage du fils de Dieu".   Il y eut l’incendie du siège de Charly Hebdo.

Cet été n'a pas été épargné par les nombreuses   manifestations d’intégrisme. En Espagne, le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy entend revenir sur un  acquis, en interdisant l'avortement en cas de malformation du foetus, autorisé jusqu'à 14 semaines. En France, le clergé catholique a montré son vrai visage réactionnaire, en se mobilisant contre le mariage Gay. Il y a quelques jours l’archevêque de Lyon a  même déclaré que le mariage des personnes de même sexe ouvrirait la voie à la polygamie et à l'inceste.

Ailleurs en Europe la réaction cléricale fait son retour. En Russie, on a de  fait condamné les Pussy Riots pour blasphème. « Selon l'article 14  [note le Monde] de sa Constitution, la Russie est un Etat laïque. Selon son code pénal, le blasphème n'existe pas dans ce pays. Selon les apparences, la justice y est indépendante.

Qu'importe, un tribunal russe vient de condamner pour "vandalisme motivé par la haine religieuse" trois jeunes femmes du groupe punk Pussy Riot »   (…)

 

Leurs actes étaient "sacrilèges, blasphématoires et ont violé les règles de l'Eglise", a conclu la juge qui les a condamnées, tandis que les témoins de l'accusation évoquaient des "forces maléfiques" et les "mouvements diaboliques de jambes" exécutés par les jeunes femmes lors de leur prestation de février 2012. » (1) Cela en dit long sur l’état de progression de la réaction dans l’Est de l’Europe. Nous pouvons également rappeler la dérive cléricaliste en Pologne.

En Somalie, Abdi Jeylani Malaq Marshale, animateur radio qui ne manquait pas de railler les islamistes a été assassiné. Il prenait le risque de faire rire, il en a payé le prix.

Au Mali des hordes d’intégristes on ravagés des tombes de saints Musulmans et sans doute défiguré à jamais un patrimoine culture. En Libye, Tunisie, Egypte les intégristes s’attaquent à la liberté d’expression et à la condition sociale de la femme. En Tunisie par exemple, Un spectacle de l'humoriste Lotfi Abdelli, intitulé « 100 % Halal », a été perturbé par un groupe d'islamistes issus de la mouvance salafiste,  un député socialiste français, en vacance, a été agressé parce que sa femme était habillée à l’européenne. !!!! Et là, personne ne condamne avec fermeté dans certains milieux de gauche. Au Pakistan,  une  adolescente chrétienne  accusée de blasphème contre l'islam a été finalement libérée mais risque sa vie. On pourrait continuer cette longue liste, nous avons volontairement pris des exemples éparpillés pour montrer le retour protéiforme de l’intégrisme.

 

Alors on reproche quoi aux caricatures de Charly Hebdo ? Pourquoi s’acharner sur des dessins et feindre  d’ignorer le reste ?  Vouloir condamner les dérives de la religion c’est donc  être raciste, lutter contre la liberté de conscience, la liberté tout court, ce sont les racourccis qui transpirent dans les attaques menées . Rien n’aura été épargné à Charly Hebdo. Quelques penseurs ont même comparé le journal satirique  à un journal nazi. Au nom de quoi, faudrait-il se taire parce qu’on porte atteinte à la susceptibilité de croyants !!!!! Il y a des sujets interdits désormais ! non Seule la loi et la justice dans un cadre républicain et démocratique peuvent encadrer la liberté d'expression, pas la calomnie et la violence.

La violence n’est pas quand quelques dessins mais dans le cléricalisme réactionnaire …. Tolérer plus longtemps cette dérive réactionnaire et s’acharner sur la liberté d’expression, voilà une bien drôle conception de la démocratie, de la liberté …

 Ignorer les actes de violence, s’acharner, là où cela est facile ; il serait préférable  que cette « gauche bien-pensante » s’indigne par exemple du sort réservé aux syndicalistes, aux Laïcs, aux hommes de gauche en Iran et partout dans le Moyen-Orient.. Il serait préférable que la condition de la femme soit au cœur de leur indignation. Il serait préférable enfin que cette gauche s’interroge par exemple sur l’exploitation des travailleurs pakistanais, philippins, palestiniens dans les Emirats du Golfe, chose dont on ne parle jamais.



La liberté absolue de conscience étant garantie constitutionnellement par les lois de la République et, en premier lieu, par la loi de séparation des Eglises et de l'Etat du 9 décembre 1905 ; il ne saurait y avoir aucune entrave, de quelque nature que ce soit, à l'exercice de cette liberté fondamentale. Critiquer la religion n’est pas une attaque contre les personnes mais à des idées ce qui est diffèrent.

 



 

(1) LE MONDE | 18.08.2012

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents