Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


La dérive du NPA ?

Publié par pierre sur 17 Février 2011, 19:32pm

Catégories : #général


                                     D’accord ou pas on ne pouvait qu’avoir de la sympathie pour la LCR et son candidat. L’annonce de sa transformation en NPA, de son évolution diront certains, promettait une plus grande ouverture et avec, l’espoir d’un dialogue entre les différentes composantes de la gauche anti capitaliste. Il existe au moins trois organisations qui se réclament , ou plutôt se réclamaient du trotskysme. La LCR devenu NPA, LO, et le PT devenu POI (Parti Ouvrier internationaliste) se partagent quelques poignées de militants. C’est d’un luxe rare que de se permettre une telle dispersion et mésentente alors même que chacun de s’écrie à la catastrophe. La catastrophe ne doit pas être aussi imminente pour se permettre une telle division des maigres forces dont disposerait « les forces révolutionnaires ». En fait c’est un véritablement étalement de faiblesse. Chacun veut être celui qui entraînera les autres en prenant l’ascendant dans l’action, sur un hypothétique mouvement de masse.
                            En fait, existe t il réellement un courant trotskyste en France. On peut en douter dans la pratique à moins que cela ne soit plus que le culte et la culture du groupuscule. On est également en droit de se poser la question sur la nature de ces organisations qui se réclament du marxisme et qui à la fois ont la manie de la division et de la scission. Loin du Front Unique et de la recherche d’unification, ils cultivent ce qui sépare, contrairement à tous les fondements dont ils se réclament.
                             Pour le NPA, c’est un peu plus grave. Voilà une organisation qui n’est plus trotskyste et assume pleinement cette orientation mais n’est pas non plus marxiste mais n’assume que partiellement. Lors de son dernier congrès cette organisation a fustigé « l’intégrisme laïcard » ce qui donne le ton  d’une caution a une autre interprétation de la laïcité et à d’autres intégrismes. Depuis l’affaire de la candidate voilée, nous savions l’orientation prise contre vents et marées par la direction du NPA, malgré les déclarations du PCOI et d’autres organisations marxistes de pays dominés par l’islamisme. Des militants quittent un navire qui prend l’eau et qui perd ses repères politiques et idéologiques. Toujours pour son dernier congrès , avec un nouveau virage, celui du communautarisme qui conduit généralement au corporatisme et ficelés dans le même corps de doctrine. Enfin pour en terminer, la reconnaissance de Tariq Ramadan, le représentant intellectuellement le plus qualifié du fascisme vert et vraisemblablement son meilleur doctrinaire.
                              De ce point , les critiques formulées par le POI et par LO sont justes et légitimement partagées par ceux qui se réclament de Marx et du mouvement ouvrier au sens politique historique et idéologique. Cette dérive est inquiétante à plus d’un titre, d’abord parce qu’elle est de nature à repousser le reste de la gauche, construite à cet effet et elle accorde du crédit au religieux comme corps idéologique et politique. Penser que l’islamisme peut être une force révolutionnaire, c’est armer à nouveau la main de Ramon Mercader et encourager les bourreaux de milliers de militants ouvriers et révolutionnaires . Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis et tous les anti impérialismes ne sont pas compatibles. Le Fascisme par nature a toujours proclamé être une force anti impérialiste et anti mondialisation.
                             Le NPA est en train de perdre toute crédibilité en la matière et des militants avec, ce qui modifie ses rapports de force interne, dangereusement , très dangereusement.
                              Heureusement il reste LO et e POI pour se situer dans le camp de la laïcité et qui refusent de perdre leur âme avec des considérations totalement étrangères au mouvement ouvrier et qui même lui ont été opposées jusqu’à la saignée.
                              Nous préférons les références du PCOI, de communisme ouvrier et d’autres camarades de pays sous le double joug religieux et bourgeois .
                               Souvenons nous de la dérive du « hérvéisme », ou celle des amis de Fossart. Nous n’en sommes pas là avec le NPA mais il y a bien une confusion entre gagner le prolétariat et le lumpen prolétariat, que la religion soit celle des pauvres ou des riches, elle est obscurantisme ,  aliénation et soumission des plus humbles. Les chaînes , il faut les rompre toutes.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents