Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


primaire barnum

Publié par marx sur 2 Septembre 2010, 02:23am

Catégories : #parti socialiste

 

 

 un texte déjà publié mais modifié

Alors que la France s’enfonce dans la crise, alors que la gauche n’a plus de projet politique, le PS tente de redresser son blason en se focalisant sur les primaires pour désigner le futur tête d’affiche. Les futurs prétendants  vont encore s’entre-tuer dans un Barnum médiatique qui laissera des traces. La lutte va être    une lutte accès sur l’image et la phrase choc qui va faire débat dans la presse. Attention à l’erreur de sémantique, une phrase de trop et c’est l’assassinat immédiat.
Les candidats vont s’engager dans un consensus mou, sans aborder le fond politique. Les arguments et contre arguments vont inonder le net. S’il y a pléthore de candidats, les médias ne vont se focaliser que sûr   deux ou trois, ils vont choisir leur poulain et le mettre en avant. Chaque candidat va vendre son « produit », valorisant la vie de famille, les passions personnelles faisant par à la vox populli de leur train de vie lissé et recomposé. Drucker est bien devenu le premier chroniqueur politique avec son émission niaise.



Que le » candidat V » a une passion pour la cuisine, que le « candidat Y » aime se balader en montagne ou pêcher en mer, tout  cela n’est que pure foutaise. La seule ligne directrice politique d’un parti, n’est pas l’image de son candidat, mais son idéologie à laquelle, il adhère.
Ce  système est gangrené par le pouvoir de l'image consensuelle et par l’argent. Les primaires consacrent avant tout le triomphe de la forme sur le fond. Les électeurs ont été  amenés à trancher entre Clinton et Obama, deux candidats en apparence aussi capables mais  que rien de politiquement fondamental ne séparait. Les électeurs doivent choisir entre des personnalités qui viennent ni plus ni moins   « vendre » une belle image qui doit plaire. Plutôt que de procéder à ces primaires si coûteuses en temps et en argent, Noam Chomsky a suggéré d'investir un candidat par tirage au sort.

Les Primaires à la française sont lancées dans les couloirs ; on le voit dans les réseaux sociaux que la tendance « ségolennienne » est prête à tout. Les médias et la petite bourgeoisie semblent avoir abandonné cette option pour le moment : DSK bon manieur de chiffres est lancé par petite dose comme la seule alternative.
Sarkozy est out, car trop violent pour pourvoir rester dans la durée. « Trop de sarko » conduirait à une réaction populaire à terme que ne souhaite pas la bourgeoisie.  DSK, est plus démocrate, comme Blair, comme Obama, du moment que la droite dure a fait passer le pilule, il faut une pastille valda pour adoucir le mal de gorge ….
3 sont déjà en lisse Ségo, DSK, Hollande…. Et les sicaires vont se remettre au combat !
De ce combat fratricide et dévastateur, nous n’y prendrons pas part.
DSK, l’emporte et Ségo risque bien  de partir  seule en dehors du PS, en prétextant un  complot  ; Hollande ferait plus social, mais il est un DSK light !
   le PS  a remporté  presque toutes les régions  cce n'est pas  un signe de santé.
L’aile droite mène sa logique de recomposition, l’aile gauche est timorée …  A la gauche du PS, on n’a pas compris qu’il faut une union forte  pour faire poids  et  pour ne pas faire rire ! Le NPA vient de se mettre hors jeu de la gauche, LO est toujours dans son coin, le Front de gauche tombera victime de ses contradictions tactiques et un parti démocrate va s’imposer. Ce n’est qu’un point de vue, rien n’est acquis , tout peut changer !

Faut-il faire comprendre que les Primaires sont une connerie ?
Voyez le cas italien ! ! ! !
Et bien non, on continue, tels des Shadok ! Creusez, creusez la fosse commune de la gauche, alors qu’il fallait agrandir la vieille maison autour d’un programme commun !
Au risque de nous répéter le cercle vertueux de la gauche  aurait été le suivant :
Assises de la transformation sociale qui déboucheraient sur un programme politique et social clair impliquant une plate-forme d’idées à   long terme et des engagements immédiats tenants  compte du contexte actuel. Cette plate-forme réaffirmerait les  principes universels de la République  (laïcité, démocratie, social) d’autres points seraient à souligner, mais la liste est longue. De ce programme décidé par tous, déboucherait une union la plus large possible ! seule la ligne défendue ferait partir les rénégats.

 Un candidat libéral avec un programme libéral :  Sarko gagnera !
 Ils ne pensent qu'aux Primaires, ils ne pensent qu'à gagner, ils vont nous faire perdre.

En un mot : union de la gauche, sur un programme de gauche !
Mais c’est un rêve !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tueursnet 02/09/2010 17:40










Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents