Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Régionalisme : entre fascisme et agent du néolibéralisme.

Publié par marx sur 7 Août 2010, 20:05pm

Catégories : #général


Que la ligue du Nord et les mouvements flamants soient des mouvements fascisants, c’est incontestable.
On ne peut en dire de même, pour les mouvances catalanes occitanes ou basques, mais on ne peut que critiquer ces mouvements dans leur vision de société, qu’ils souhaitent imposer.
Le tribunal constitutionnel espagnol a annulé   le 29 juin, dernier, 14 des 200 articles du statut d’autonomie de la Catalogne. En ligne de mire, le terme de « nation catalane », incompatible avec « l’unité indissoluble de la nation espagnole ». D’autres points sont également rétorqués comme le caractère « préférentiel » de la langue catalane dans les médias et l’administration, ainsi que l’autonomie judiciaire et fiscale.
C’est une question de bon sens car la dérive que connaît actuellement la Catalogne et le matraquage culturel qui y est mené est du même acabit que la politique de persécution contre la culture catalane sous Franco. Le trait est exagéré certes, mais il faut bien voir que la langue catalane était persécutée, là c’est l’Espagnol.
En effet, l’espagnol n’est plus enseigné de manière obligatoire dans les écoles catalanes, les rues des villes sont de moins en moins bilingue. Il y a une éradication de l’espagnol qui se produit.  
La Catalogne dérive dans une logique ethniciciste et cela est grave. Les partis nationaux ont trop souvent abdiqué devant le chantage de Jordi Pujol ; d’élections en élections nationales, il a obtenu des concessions scandaleuses au détriment des autres autonomies. Le refus de la redistribution des richesses a conduit par exemple l’Aragon a refuser le transfert d’eau vers la Catalogne en représailles. La trop grande décentralisation a fait que chacun fait ce qu’il veut chez soit, sans aucune cohérence. Barcelone pour survivre importe l’eau de France désormais ! ! ! ! ! la Catalogne est riche et ne veut pas payer pour les pauvres, c’est pareil en Italie du Nord et Flandres.
En France,  un parti catalan n’hésite pas à réclamer l’indépendance, cela est pathétique !
Des quarterons de bobos ont du temps à perdre, comme en « occitanie » cette réalité qui n’a jamais existé certains se proclament président de la république occitane et tiennent un conseil des ministre.
Ils n’ont jamais affronté le suffrage universel des citoyens directement ,ou si par des coalitions obscures comme celle d’Europe écologie. En Votant écolo, certains citoyens ne savaient  même pas qu’ils ont fait élire des élus parachutés d’un parti occitan qui n’aurait même pas fait un 1% sur sonnom tant leurs idées sont graves et farfelues.
Sur l’Occitanie, on peut en parler en large et en travers : l’Occitan a été codifié de manière artificielle par une élite bourgeoise, sauf qu’il existe des parlers de langue d’oc et un occitan standard détruit les autres particularismes.
Nous y reviendrons !


Il ne s’agit pas de lutter contre la diversité culturelle, mais de dénoncer une ethnicisme régionaliste comme logique indépendantiste on a vu où cela a conduit la Yougoslavie, on peut également s’inquiéter des dérives de l’Europe de l’Est (Hongrie). Le régionalisme veut tuer la plurinationalité, il oppose la différence de droit à la diversité. Il n’est qu’une logique communautariste anglo-saxonne.

la République « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. » la vision ethniciste des régionaliste fait d’une nation une vision purement raciale.
Entre le discours de l’identité Nationale et les régionalistes, même combat !

à suivre

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents