Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Tribune libre : Fier d’être de la génération des 35h

Publié par marx sur 11 Janvier 2011, 21:32pm

Catégories : #ailleurs sur le net

 


Militant socialiste, j’affirme haut et fort que je suis fier d’appartenir à la génération des 35h qui ont été mises en œuvre par le gouvernement Jospin. Je considère que cet acquis fait partie de la longue liste des progrès sociaux qui sont à mettre à l’actif de la gauche comme les congés payés, la sécurité sociale, la retraite à 60ans… Je suis fier de cette gauche conquérante, qui se donne comme objectif l’amélioration des conditions de vie du plus grand nombre et prend des mesures concrètes pour y parvenir. Les 35h s’inscrivent dans la lignée historique de la réduction du temps du travail qui a commencé en 1841 par la limitation du travail des enfants, puis en 1848 par celui des adultes. Avec la prise de position de Manuel Valls, c’est la première fois qu’un dirigeant politique qui se réclame de la gauche va à l’encontre du fil séculaire des combats de la gauche que sont la réduction du temps de travail et l’augmentation des salaires. Sous couvert de modernité, de pragmatisme, certains n’hésitent donc pas à tourner le dos aux idéaux de la gauche et à proposer ni plus ni moins qu’un recul social sans précédent. Seule la droite réactionnaire a applaudi les déclarations de M. Valls et lui a emboité le pas en proposant d’abroger purement et simplement les 35h. Les arguments mis en avant par les libéraux, qu’ils soient de droite ou de gauche, sont que les français ne travaillent pas assez et que pour gagner plus, il suffit de travailler plus. Ces arguments ne résistent évidemment pas une seule seconde à l’étude objective des faits. La durée de travail hebdomadaire moyenne pour un salarié à temps complet est de 41,9 h (avec les heures supplémentaires) en France, elle est de 41,7h en Allemagne (pays souvent cité en exemple par la droite) et 41,1 h en Suède. Les français ne travaillent donc pas moins que les autres et il ne faut pas confondre temps de travail légal et temps effectif. Si les 35h sont abrogées demain, cela se traduira mécaniquement par une baisse de revenus pour bon nombre de salariés. En effet, les heures supplémentaires sont majorées dès la 36ème heure actuellement. Sans les 35h, les majorations disparaitront donc les salaires baisseront pour un temps de travail effectif équivalent. La baisse du temps de travail représente aussi la juste contrepartie de l’augmentation des gains de productivité, qui en France sont des plus élevés. La productivité horaire a ainsi été multipliée par 4 en France depuis 1960. Il est utile enfin de rappeler que la période 1998-2000, date d’application des 35h, a été marquée par une forte hausse de l’emploi. Pas mal pour une prétendue aberration économique ! En tant que militant socialiste, je me considère comme l’héritier des mouvements ouvriers et des acquis et idéaux de la gauche. Je ne peux donc pas accepter les propos de M. Valls qui en reprenant les arguments de la droite, affaiblit le camp qu’il prétend représenter. Je considère qu’il s’est mis de lui-même en dehors du parti socialiste et demande à la première secrétaire nationale de prononcer son exclusion.

Vincent Ricarrère
Secrétaire de la section PS de Tarbes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents