Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Drame au Bal des prétendants : 1 blessé le PS .

Publié par marx sur 15 Novembre 2009, 20:53pm

Catégories : #parti socialiste



Nous n’avons jamais  cessé de dénoncer sur cette page, la dérive médiatique du pouvoir et particulièrement le risque des primaires à gauche. La pantalonnade de Dijon vient de confirmer nos craintes. Les candidats les plus libéraux se marquent à la culotte dans la course aux élections présidentielles... Non contents de tenir une ligne politique de plus en plus libérale et conservatrice, quelques  prétendants   s’entre-tuent, se  discréditent mutuellement. Le bal des petites phrases et des coups bas est bien parti.
Laissons de côté ces chicanes de bas étage, intéressons nous au côté programmatique des fossoyeurs de la gauche. Que disent ces grands penseurs ? le thème de l’éducation nationale a été largement débattu.
 "S'en tenir à la question des moyens, c'est passer à côté du lien qui existe entre l'école et le projet républicain, ajoute M. Peillon. Il faut d'abord s'interroger sur les finalités, ensuite sur les moyens."

 « M Peillon prévoit le temps de service, doit   être augmenté de moitié. Aux 18 heures de cours par semaine qu'un professeur certifié doit assurer, s'ajouteraient 9 heures de présence dans l'établissement pour passer du temps avec les élèves, les parents et pour des activités périscolaires. » Vincent Peillon affirme remettre en cause le collège et souhaite  la bivalence des enseignants (1)
 
Entre Madame Royal qui voulait assouplir la carte scolaire (dont on peut voir les résultats avec la politique conduite par le gouvernement actuel) et les prises  de positions des « démocrates »,  la dérive de la droite du P.S. fait peur.


(1) Face au débat sur l'identité nationale, la gauche met l'accent sur l'avenir de l'école. LE MONDE 13.11.09

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents