Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Encore un enseignant harcelé à Toulouse

Publié par sur 8 Juillet 2010, 20:15pm

Catégories : #ailleurs sur le net

Encore un enseignant harcelé à Toulouse
jeudi 8 juillet 2010 (18h50)
1 commentaire

Notre camarade Christian Marion, PLP à Albi (l’an dernier) puis à Toulouse (cette année) et militant syndical est convoqué devant un conseil de discipline, au rectorat de Toulouse, le jeudi 8 juillet après-midi.

Si la procédure va à son terme et si la demande de l’administration est suivie, le motif invoqué — « insuffisance professionnelle » — se soldera par le licenciement automatique de Christian . Peine lourde qui aboutit à le priver immédiatement de son emploi et de son traitement, mais aussi d’indemnisation. De plus, n’ayant qu’onze années d’exercice dans la fonction publique, il sera privé de tout droit à la retraite de fonctionnaire. Il a besoin d’exercer comme PLP jusqu’à 65 ans pour pouvoir en bénéficier. C’est donc une situation très grave.

C’est d’autant plus inacceptable que Christian est victime d’un véritable acharnement d’une inspectrice depuis des années — depuis qu’elle n’a pu empêcher sa titularisation — et, conséquemment, du rectorat de Toulouse. L’an dernier, déjà, il avait été convoqué pour le même motif mais, devant la défense juridique et sur le fond, appuyée par des témoignages favorables de collègues et d’anciens élèves, l’administration avait dû jeter l’éponge au bout de deux heures. À la rentrée dernière, Christian a même reçu une lettre l’informant de la clôture de la CAPA et l’arrêt de la procédure, mais laissant entrevoir une reprise possible (qui se vérifie aujourd’hui après une nouvelle inspection surprise de la même inspectrice).

Nous sommes devant un cas de répression scandaleux et un motif injustifié !

Nous sommes devant un cas d’acharnement répressif !

Sud Éducation demande l’abandon immédiat et total de la procédure en cours !



De : SUD
jeudi 8 juillet 2010

publié sur le site : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article104507

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents