Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Il ne faut pas emmerder Charlie-Hebdo

Publié par marx sur 21 Septembre 2012, 13:23pm

Catégories : #ailleurs sur le net


Lettre de Charlie Hebdo à M. Mohammed Moussaoui, Président du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman)
Monsieur Moussaoui,
La publication du numéro de "Charlie Hebdo" représentant Mahomet vient de donner lieu une fois encore à des représailles lamentables de la part d'individus décidément bien peu éclairés que, au titre de Président du CFCM, vous avez le devoir de canaliser.
Dans "Le Monde" paru ce mercredi vous affirmez ne pas voir de lien entre les élections en Tunisie et en Libye et l'outrage caricatural nous rappelant tant bien que mal ce qu'est la charia, ou tout au moins sa partie la plus spectaculaire pour le citoyen français de base peu au fait de ce qui se passe sur son sol.
Je vous tiens pour quelqu'un d'intelligent et de cultivé, vous devez donc savoir qu'en France la caricature est une tradition très ancienne et un art très prisé, qu'aucun sujet n'y échappe et surtout pas un sujet d'actualité, et l'instauration de la charia sur un sol resté longtemps laïque est un sujet suffisamment grave et inquiétant pour ne pas faillir à la règle. La charia, l'islam, n'ont pas à faire exception à cette règle.
La charia est un système archaïque fondé il y a 14 siècles, profondément odieux, sexiste, rétrograde, discriminant et antidémocratique. Dénoncer ce système par la caricature est un procédé visant à en montrer toute l'abjection.
Condamner la charia, Monsieur, est un acte de salubrité publique nécessaire à la démocratie dont vous profitez puisque c'est en France que vous vivez en toute liberté.
Il ne faut pas emmerder Charlie-Hebdo Page 2 sur 5
Jouiriez-vous de la même liberté au Maroc ? J'en doute fort sinon comment expliquer la présence aussi énorme de Marocains abandonnant le Maroc pour la France ? C'est bien que l'air y est plus doux et plus libre ici
Cette charia prônée par Le Coran et faisant partie intégrante de l'islam (Le Coran est la base de l'islam, l'islamisme n'en étant que son expression la plus spectaculairement virulente) il est hautement souhaitable de s'en inquiéter, d'autant qu'une bonne partie de ceux qui ont permis ce désastre antidémocratique vivent sur notre sol et que des élus «dhimmis» comme les nomme votre dogme appellent de leurs voeux le droit de ces promoteurs charia-mistes de se présenter à des élections avec les conséquences terribles qu'on imagine.
Vous déclarez que «Pour les musulmans, le simple fait de caricaturer le prophète est, en soi, inacceptable et blessant». Blessant je le conçois mais inacceptable ?
 Ce qui est inacceptable c'est d'interdire le divorce, y compris en France ;
 Ce qui est inacceptable c'est d'autoriser la polygamie, y compris en France ;
 Ce qui est inacceptable c'est de considérer que la femme est inférieure à l'homme, y compris en France ;
 Ce qui est inacceptable c'est d'enfermer les femmes sous des linceuls noirs, y compris en France ;
 Ce qui est inacceptable c'est de refuser à la femme d'épouser l'homme de son choix pour lui faire épouser celui que sa famille a choisi pour elle, y compris en France.
Ce qui est inacceptable c'est qu'il existe un «Conseil
Il ne faut pas emmerder Charlie-Hebdo Page 3 sur 5
Européen de la Recherche et de la Fatwa décrétant les fatwas ayant pour vocation d'être appliquées en France»
En France aucune loi ne punit le blasphème, comme l'a d'ailleurs démontré la récente affaire du coran brûlé et qui a vu la relaxe de l'incendiaire. En conséquence en France, Monsieur Moussaoui, il est permis de brûler un coran si on le souhaite et de caricaturer et de se moquer d'un prophète, fût-il le vôtre.
Les différentes manifestations hostiles à cette publication de Charlie Hebdo n'ont pas manqué de fleurir sur les forums, certains insultant copieusement les Français, d'autres réclamant à grands cris des caricatures de «juifs de 40», ce qui semble assez loin de votre souhait d'un «désaccord exprimé dans le respect des Lois et de l'intégrité des personnes».
Vous devriez d'ailleurs rappeler à vos coreligionnaires si bienveillants et aimants envers les citoyens qui les accueillent, que la fête de l'Aïd al-Adha qu'ils vont fêter dans quelques jours est un vibrant hommage à Abraham, un Juif ! A mon avis certains doivent ignorer ce détail au vu du niveau intellectuel remarquablement bas de leurs commentaires.
Dans votre interview une phrase m'interpelle tout particulièrement «Dans Le même temps, ils doivent accepter et comprendre que dans nos sociétés le rapport au sacré n'est pas le même pour tous». J'aimerais savoir de quelle société vous parlez ? Est-ce la société musulmane, la société française, la société marocaine ?
Si c'est la société marocaine, c'est que vous ne vous sentez pas français. Si c'est la société musulmane c'est que vous ne vous sentez pas démocrate et si c'est la société française, je vous rappelle qu'elle n'a aucun rapport au sacré puisque
Il ne faut pas emmerder Charlie-Hebdo Page 4 sur 5
séparée du religieux depuis qu'une célèbre loi de 1905 en a décidé ainsi, ce que manifestement, malgré votre récente naturalisation, vous ne semblez pas avoir encore bien intégré.
D'ailleurs dans votre document répertoriant les différents abattoirs pour l'Aïd vous illustrez parfaitement la difficulté que vous -et vos coreligionnaires- avez à vous considérer comme des citoyens français à part entière puisque vous adressez vos voeux aux «musulmans de France» et non pas aux musulmans français.
Je vous invite donc -vous et vos coreligionnaires «de France»- à vous interroger sur votre rôle dans notre société française, sur votre capacité à adhérer à nos valeurs laïques et démocratiques et sur votre capacité à pratiquer l'autodérision car décidément, je vous trouve très coincés du turban.
J'attends avec impatience votre rapport sur les actes islamophobes que vous avez recensés et je ne manquerai pas de compiler de mon côté les actes francophobes que je me ferai un plaisir de vous transmettre à mon tour.
Par ailleurs, en cherchant (vainement) vos coordonnées je tombe à l'instant sur un article du site cfcm.tv particulièrement insultant pour les citoyens français. Je suis très choquée par les relents de xénophobie de cet article dans lequel il est question de la France qualifiée de «République malade et satanisée», de «protection bienveillante d'un pouvoir occulte qui trouve toute sa jouissance dans le spectacle du malheur d'une frange indésirée de sa population», de «la France victime de son
Il ne faut pas emmerder Charlie-Hebdo Page 5 sur 5
arrogance et de son orgueil».
En tant que représentant des musulmans en France vous seriez bien inspiré de veiller à ce que le pays qui vous accueille et qui vous a accepté comme citoyen ne soit pas insulté et trainé dans la boue par votre communauté, car si la loi sur le blasphème n'existe pas, la loi sur la diffamation existe bel et bien.
Je vous prierais donc de faire en sorte que cet article injurieux soit rectifié afin de ne pas créer davantage de tensions.
Veuillez agréer, Monsieur Moussaoui, mes salutations définitivement laïques.
Caroline Alamachère.

Commenter cet article

Pierre 27/09/2012 22:02


En lisant le journal de personne, il semble relire la déclaration du Primat d'Espagne en 1936, pour justifier le soulèvement franquiste contre les athées et les mécréants republicains. Ce
discours est repris lors de la bénédiction de l'artillerie nazi et des obus. C'est le discours habituels des intégrismes et du fascisme , notamment du national catholicisme. En République , il
n'est rien de sacré qui ne puisse échapper à la critique et à la caricature. Dans un pays laïque , qui ne reconnait aucun culte et qui assure la liberté de conscience , ce croire et de ne pas
croire. Sans la liberté de conscience c'est la religion d'Etat. On est libre de critiquer le socialisme et de le caricaturer, il en est ainsi pour le capitalisme et pour toute autre forme de
penser. Le journal de personne s'identifie clairement à une forme de fascisme fut il vert.

Pierre 27/09/2012 21:44


Depuis les Lumières , les caricatures anti religieuses ne manquent pas et anti cléricales de surcroît. Ce fut une tradition anarchiste et des libre penseurs, le Psorf d'Alemane et Vaillant
n'était pas en reste. Les caricatures actuelles et les attaques contre les religions ne sont que très modérées à côté de celles émises par les organisations du mouvement ouvrier international. En
Espagne, le mouvement libertaire allait beaucoup plus loin que tout ce que l'on peut imaginer de nos jours, les socialistes également. La droite a toujours été trés offusquée par ces attaques et
ces caricatures. Alors oui je déclare comme Marx que la religion est l'opium du peuple et que des siècles de crimes et de soumission comme de peur , cela suffit! Il n'est rien de sacré qui ne
puisse être caricaturé et critiqué. Peu importe les raisons pour lesquelles Charlie Hebdo a fait ces caricatures , il en a le droit et tout démocrate , tout révolutionnaire a le devoir de le
soutenir.


 

marx 21/09/2012 21:45


Si l'on peut critiquer le côté marketing, au nom de quoi on ne peut pas, en revanche, se moquer d'un prohète... A quoi servent tout ces siècles de progrès de la connaissance pour se retrouver
interdit de se moquer d'une simple illumination ..... Il y en a qui croient aux OVNI, on se fout de leur gueule royalement .... pourquoi ne pourrait-on pas le faire contre ceux qui croient en une
chose dont l'existence n'est pas plus crédible que celle des OVNI....

le journal de personne 21/09/2012 17:00


Non Charlie
Je ne suis pas d'accord avec vous et me battrai toute ma vie s'il le faut pour que vous ne puissiez pas, sous couvert de liberté, fouler au pied le sens de toute transcendance. Pour vous c'est la
liberté qui transcende... pour eux, c'est la transcendance qui libère !

Non Charlie
Au nom de la liberté d'expression, ce n'est pas votre vie que vous mettez en jeu mais la vie d'autrui...
Y avez-vous songé un tant soit peu ? À vos compatriotes au Caire, à Tunis, ou à Tripoli ? Qui n'auront bientôt plus l'occasion de vous lire...

Non Charlie
Votre caricature est une injure pour toute personne qui a deux grammes d'intelligence et un minimum de connaissance de l'état des lieux, des forces en présence et du désir de vengeance auquel
vous venez de donner naissance.

Non Charlie
On n'a pas le droit de s'octroyer tous les droits, d'offenser et de défoncer les gens dans ce qu'ils ont de plus sacré : l'objet de leur Foi ou de leur désarroi.

Non Charlie
Il n'y a pas que la liberté... il y aussi le secret qui rime avec le plus grand respect que l'on doit à tous ceux avec lesquels nous désirons vivre et mourir en paix.

Non Charlie
Je sais que vous savez ce que tout le monde sait : que toute mauvaise cause entraine les pires effets ... des innocents vont devoir payer votre petite liberté de libre penseur sans un brin de
responsabilité.


Non Charlie
On n'a pas le droit de toucher au prophète quand on veut se payer des têtes. Si les islamistes ne vous reviennent pas... il faut aller le leur dire en face, sans violer avec vos sombres desseins,
leur religion et leur trace.

Non Charlie
Ne parlez plus de liberté d'expression... mais de valeurs et d'échelle de valeurs.
Et sur cette échelle il est, semble-t-il important de vous rappeler que la liberté de conscience est première. On n'est pas obligé de l'honorer certes, mais on n'a pas le droit de la
déshonorer.

Non Charlie
Votre caricature n'est qu'une imposture.
De plus, c'est du marketing qui va couter la vie à tous ceux qui croient qu'on peut rire de tout et avec tout le monde. C'est une déclaration de guerre... guerre de religion dont aucune libre
expression au monde ne peut être fière.


Non Charlie
Si l'offense est l'expression de votre liberté, admettez alors, la violence,  comme expression de leur liberté ! Échange de mauvais procédés.
Non, ne dites pas "mais" ! Assumez...
 
http://www.lejournaldepersonne.com/2012/09/non-charlie/

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents