Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


la faune socialiste

Publié par Pierre sur 17 Août 2007, 10:27am

Catégories : #parti socialiste

Le PS est une organisation politique inscrite dans la conscience collective. C’est un Parti incontournable et particulièrement complexe de nos jours. Il est comme le corps d’un athlète qui perd sa masse musculaire et gagne en poids de cellulite et en toxines. Politiquement, ses adhérents couvrent tout le champ idéologique français. Il est à lui seul, la gauche , le centre et la droite. C’est nouveau et le phénomène s’amplifie. De plus en plus de dirigeants se déconnectent du socialisme et le disent ouvertement ou par de faux semblants. De plus en plus, le contenu ne correspond plus à ce qui est marqué sur l’étiquette, surtout depuis l’arrivée de " militants " à vingt balles de la " solderie politico-médiatique ". Comme tout club " in ", il y a bien sur, les pompons-girls mais ce n’est pas la majorité. Il y a aussi les nouveaux libéraux de " gôche ", ce n’est pas non plus la majorité. Les libéraux recyclés en sociaux- démocrates, ils ne sont pas majoritaires. Il y a bien quelques seigneurs et hobereaux et leurs vassaux avec la cohorte de spadassins prêts à défendre quelque prébende ou prébendé quelque soit le positionnement politique de l’écurie dans laquelle on s’active de son mieux et avec le zèle nécessaire pour rester bien en cours. Là, c’est presque le régime général. Il y a bien les rénovateurs et les refondateurs . Tout le monde en est mais chacun à sa manière et personne n’est d’accord sur le contenu .

Et le socialisme dans tout ça ? C’est écris dessus ! N’exagérons rien, il y a bien, ici et là ,des socialistes au Parti Socialiste . Oui ! mais ils ne sont pas majoritaires.

Il y a également et le nombre est réduit, ceux à qui les ennemis les plus irréductibles du socialisme font un pont d’or, dans les grandes banques, celles qui affament ceux que les socialistes sont censés défendre . Il y en a au moins deux . Jaurès doit se retourner dans sa tombe et Blum en avaler moustache et lunettes et ce n’est certainement pas en leur nom que les deux autres séviront dans les missions qui leurs sont confiées par la bourgeoisie financière. La direction du PS est là, désarmée, impuissante ou consentante. Le Parti historique s’effiloche comme une bannière abandonnée, délavée, terne et décatie. Ou sont les lustres d’antan ? Les meubles en chêne massif et la belle pendule sont remplacés par le Formica , la culture et l’éducation politique font place à la " star académie " et la direction ne dirige plus qu’un conglomérat désagrégé par la pénétration de l’idéologie dominante.

Cette dérive est dangereuse. La perte des repères historiques et idéologiques et de la rigueur politique peut conduire à toutes les aventures y compris à celles dont Emmanuelli faisait allusion en affirmant que les directions n’ont pas toujours raison.

Enfin, il y a bien des socialistes au sein du Parti Socialiste , c’est à l’évidence ceux qui se situent à l’aile gauche et ils sont divisés et minoritaires . C’est leur " maladie infantile " encore un siècle après. Démocratie et socialisme, Forces militantes, PRS, NPS ! C’est pour quand une aile gauche unie, rassemblée ? Quand il faudra partir ? Ou quand il ne restera plus rien ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents