Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Indécents.

Publié par pierre sur 26 Novembre 2008, 14:00pm

Catégories : #parti socialiste

 La boucle est bouclée, comme nous le disions il y a quelques temps à propos de la social-indécence. Ségolène Royal s’insurge contre les pratiques électorales de certaines fédérations « socialistes » sur le registre de son avenir électoraliste. Battue elle conteste les résultats mais peu regardante sur les pratiques de quelques fédérations qui la placent largement en tête. Somme toute des pratiques courantes contre lesquelles madame Royal ne s’est jamais insurgé quand il s’agit d’éliminer l’aile gauche, du temps ou elle appartenait à la majorité. Les pressions sur les militants, ce n’est pas nouveau, les votes tronqués non plus, les sections déménagées, les cars de votants organisés et les militants de gauche virés. La « valetaille » des aspirants, courtisans, porteurs de sacoches et des sociaux alimentaires qui vont du côté de la soupe, calculateurs, profiteurs, plein de « valeurs » mais sans aucun principe et surtout pas socialistes, prêts à tout et utilisés aussitôt qu’il y a du pouvoir en jeu, ce n’est pas nouveau. L’entretien de « l’ignorance crasse » et du parvenir par une école du vice en guise de formation politique et d’éducation populaire, ce n’est pas nouveau non plus. Un militant de gauche à qui « on » casse la gueule, c’est dans l’ordre juste des choses, des sections dissoutes pour cause de lèse majesté. Madame n’est pas en reste dans sa zone d’influence. Les pratiques si peu socialistes sont celles d’un Parti qui ne l’est pas dont les valeurs sont celles des « rillettes du Mans » dont Royal est devenue spécialiste. N’en déplaise, notre billet sur le congrès de Reims, avant sa tenue, est encore fort à propos. Nous avons pu assister à une scène assez extraordinaire , entre autre. Voilà une adhérente qui vient voter alors qu’elle a démissionné il y a quelques mois et par lettre , s’il vous plaît et qui se propose de régler sa cotisation sur le champ sans avoir antérieurement demandé sa réintégration. Elle est venue voter Royal encouragée par ses amis. Elle n’a pu voter . D’autres se présentent, inconnus de la section socialiste et pour cause ils avaient versé les vingt euros et n’ont plus réapparu depuis et en régularisant, ils votent. Des méthodes dignes du populisme petit bourgeois qui traditionnellement est de droite. Pourquoi ne pas refaire les élections présidentielles. Heureusement encore, le score de Sarkozy serait encore plus important et Ségolène n’aurait aucune certitude d’être au second tour . C’est ce qui se dessine

Commenter cet article

espinoza 27/11/2008 15:43

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents