Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Gomorra, l'Italie en question

Publié par marx sur 7 Décembre 2008, 21:21pm

Catégories : #international

Le film italien qui offre une plongée dans le monde de la mafia napolitaine a  remporté quatre autres récompenses lors de la 21e cérémonie de l'European Film Awards.

   C'est le meilleur hommage que l'on puisse rendre à l'écrivain Roberto Saviano dont le livre a inspiré le film. Dénonçant la mafia italienne, il le paye au prix de sa liberté et de sa tranquillité.  
   C'est quoi la mafia finalement
? Une organisation criminelle qui s'engouffre dans le système néolibéral.  six Ghanéens ont été  assassinés récemment  sur le littoral de Castel Volturno dans le but évident d'intimider la communauté noire, très forte dans la région, où elle sert dans l'agriculture.
  L'Italie est en voie de déliquescence politique, sociale et morale. Menacée par les mafias, la montée du fascisme, l'état de droit et la démocratie sociale sont en danger.
     Les déclarations de Francesco  Cossiga ont de quoi à nous inquiéter . Le 23 octobre dernier,  l'ex-président de la République italienne,  a tenu sur trois journaux des propos qui sur plusieurs points contreviennent aux lois d'un pays démocratique. Devant les manifestations de masse des étudiants, il a appelé à renouer avec la stratégie de la tension, dont les méthodes sont enfin reconnues par ceux qui les ont mises en œuvre : « Laisser faire (les étudiants). Retirer les forces de police des rues et des universités, infiltrer le mouvement avec des agents provocateurs prêts à tout, et laisser pendant une dizaine de jours les manifestants dévaster les magasins, brûler les voitures et mettre la ville à feu et à sang. (...) Ensuite, assuré du consensus populaire, le bruit des sirènes des ambulances devra dominer celui des voitures de police et des carabiniers. (...) Dans le sens où les forces de l'ordre devront massacrer les manifestants sans pitié et les envoyer tous à l'hôpital. Ne pas les arrêter, parce que de toute façon les magistrats les remettraient aussitôt en liberté, mais les frapper, et frapper aussi ces professeurs qui les agitent. »1
      La  Gauche ne peut assumer la riposte dans ce climat délétère. En mars, dans El Paîs,  Weltroni a  déclaré que « le Parti démocrate est un parti réformiste, pas un parti de gauche». Le reste de la Gauche réelle a implosé lors des dernières élections.

Les leçons de l'histoire.

   N'en déplaise à tous ces modernistes qui veulent faire table rase du passé pour rendre les logiques libérales indépassables, l'Italie contemporaine est toujours victime  des  pesanteurs   de son histoire.
    La faiblesse des institutions  démocratiques  de  l'époque  du Risorgimento réapparaît sous d'autres formes actuellement. L'existence des relations sociales basées sur la violence nous rappelle les dures luttes du début du XXe siècle. Certes cette violence a changé de nature, mais les propos de Francesco  Cossiga démontrent qu'une violence d'Etat est toujours possible.  La question du  fascisme  gangrene la vie politique encore et encore ,en ce début du XXIe siècle.....
Ces pesanteurs n'ont pas été jugulées par la République.
L'Italie est l'exemple même de la  démocratie qui se construit dans un système néolibéral et conservateur. Le démantèlement des états et des barrières juridiques et sociales peuvent laisser augurer  un monde bien sombre en Europe. Un pouvoir politique faible, des logiques économiques qui suscitent injustices inégalités et anarchie... la raison du plus fort l'emporetant sur le plus faible... c'est bien l'idéal des lumières qui fond au soleil.......
Que Roberto Saviano vive dans la clandestinité en 2008 relève du pire scandale ! que son cas laisse indifferent en Europe illustre bien  notrecrise morale actuelle.


 1 à ce propos il faut lire une très bon article sur la sociale  :
 lien



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents