Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


La polémique du défilé.

Publié par pierre sur 18 Juillet 2011, 20:46pm

Catégories : #FRANCE

                     
                                L’anti capitalisme, l’anti cléricalisme et l’anti militarisme représentés par les trois flèches du sigle de la SFIO, ne sont que les produits du système, du capitalisme , du cléricalisme et du militarisme. Eva Joly, de ce point de vue reprend une attitude naturelle de la gauche militante. Un défilé militaire le 14 juillet, et pourquoi pas le 1er Mai. Le 14 juillet est le symbole populaire de la prise de la Bastille et la mise à bas de l’ancien régime. Les « Bastilles » sont toujours au service du système dominant et sont toujours gardées par les armées et les polices, jamais par le peuple, dont les fils y sont enfermés. L’armée est une institution d’Etat et comme toutes les institutions elle est au service de la classe dirigeante. Elle est un des éléments de l’appareil d’Etat et l’ultime recours de la bourgeoisie, ce fut et c’est toujours le cas, d’autant plus que nous avons une armée de métier et non plus de conscription. On est militaire, contre salaire et malheureusement payé pour aller en guerre . Les balles ne sont pas à sens unique comme lorsque la soldatesque s’en prend au peuple sur ordre.
                          Nous sommes loin de l’Armé Nouvelle de Jaurès et du peuple en armes, tout à fait à l’opposé, les armées actuelles sont également tournées vers l’ennemie intérieur. L’ennemie  , c’est nous, le peuple organisé, celui qui veut chasser la bourgeoisie du pouvoir et abattre le capitalisme. Pour combattre le peuple tout fut bon , y compris pactiser avec les prussiens contre la Commune, assassiner Jaurès en 14 et même avoir de fortes sympathies pour le fascisme en 36. Forts avec les faibles et faibles face aux forts car c’est aussi l’armée qui garde les camps de concentration français dans lesquels sont enfermés les républicains espagnols, les juifs , les volontaires de brigades internationales et tous ceux que l’ont désignait « métèques ». Ces prisonniers sans défense, désarmés et qui pendant trois années ont tenu tête au fascisme européen coalisé,  toisés, insultés, parfois  battus  à coups de crosses par ces gardiens qui eux allaient détaler comme des lapins devant l’avancée allemande et être vaincus en quelques jours.
                               Si être anti militariste, c’est être contre le soldat ou le militaire, je ne suis pas antimilitariste, Si être anti militariste  c’est être contre la subordination de la société au militaire et lui appliquer son fonctionnement , je suis anti militariste. L’armée n’a pas un fonctionnement , ni des structures démocratiques, elle n’est pas à l’image d’une société avancée et ne fonctionne pas comme telle. Elle est un instrument de la domination de classe. On peut parfaitement se passer du défilé militaire du 14 juillet quand on est de gauche, date pour laquelle l’armée y est pour si peu et le peuple pour tout le reste. On lui attribue une participation à la prise de la Bastille, c’est gentil pour elle mais la réalité c’est le peuple de Paris car c’est aussi l’armée qui est chargée de la garder et de la défendre mais voilà comme le régime , l’armée tombe aussi. Qu’il y  ait au sein de l’armée des gens de valeur, de vrais démocrates, des citoyens conscients et éclairés, certes oui mais cela ne change en rien sa nature.
                             Il faut également sortir d’une forme d’angélisme et de pacifisme béat. Oui la liberté est souvent au bout du fusil . Toutes les dictatures, absolument toutes ont réglé le problème des armes individuelles, surtout quand c’est le peuple qui les détient, y compris par l’interdiction de la chasse, du peuple bien sur.
                        

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents