Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


La reforme de la télévision.

Publié par pierre sur 23 Décembre 2008, 08:46am

Catégories : #FRANCE

. Quoi qu’en disent les directions et les « élites », la réforme ne passionne pas les foules, pas plus contre que pour. On peut le regretter mais il en est ainsi. L’indépendance de l’information c’est fini et la liberté d’expression en prend un coup. Qu’en ont ils fait de cette indépendance et de la liberté d’expression, les responsables de l’audiovisuel public. Ils sont les premiers responsables et se retrouvent seuls. Ils ont forgé la télévision en devenir et ont crée les conditions qui permettent la réforme possible, sans opposition populaire. La « bataille parlementaire » ‘c’est loin et n’a pas intéressé « l’opinion publique », d’autres préoccupations l’emportent. Ils nous ont tellement habitués a être la « voix de son maître » par le « oui » ou la « ségolâtrie » par exemple ou les grèves des transports dont les raisons ne sont que rarement expliquées et le mécontentement des grévistes passe au second plan, que la différence avec la réforme paraît secondaire. Avec ou sans réforme, censure ou autocensure, complaisance ou déférence, le résultat ne paraît pas évident. La crise qui touchera la plupart des salariés et des retraités et les conditions de vie qui se dégradent rapidement pour la majorité de la population sont sans commune mesure avec un certain nombre de salaires distribués au sein de la télévision, les plus en vue. Ce qui aggrave le fossé entre l’opinion et « l’élite » télévisuelle. La marchandisation et l’orientation de l’information est quelque chose de ressenti. L’information dans sa forme n’a-t-elle pas justifié un certain nombre de réformes, des retraites par exemple et bien d’autres et ce type de réformes ça n’arrive pas qu’aux autres, comme pour la justice et d’autres secteurs qui pensaient être intouchables. Les travailleurs quels qu’ils soient sont dans leurs secteurs respectifs en première ligne et les renforts n’arrivent que rarement et ils ne sont que le fruit de la solidarité et celle ci n’est pas à sens unique. Elle est ou n’est pas. Un PDG nommé ou complaisant où est donc la différence. Un comité de rédaction orienté ou à la solde d’une idéologie néo libérale, c’est déjà justifier la réforme en phase avec ce qui est déjà. L’information est un instrument trop important pour que le néo libéralisme ne l’utilise pas . Pour l’essentiel elle est aux mains de quelques groupes et l’information publique était le dernier rempart et un rempart doit jouer son rôle sinon il n’a aucune utilité. La liberté ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. A être aussi lisse que la télé privé on finit par être perçu comme telle. Sur les télés régionales, l’information c’est le service minimum et c’est à se demander si l’Assemblée régionale existe et si celle ci a une quelconque utilité. Rien ne transpire des décisions et des débats, pas même les grandes orientations qui vont déterminer notre avenir. Par contre on sait qui a inventé le fil à couper le beurre ou qui est le dernier fabricant de flûte andine de la région. Ce n’est pas sans intérêt, certes. La vie sociale d’une région est trop souvent réduite à quelques épiphénomènes loin des grandes décisions et des grands débats de sociétés qui sont aussi ceux de la région. La déferlante de la culture américaine va de pair avec l’hégémonisme idéologique des USA mais en préambule au système économique qui va avec. Accepter l’hégémonisme c’est accepter le reste avec et les « contre réformes » en sont le produit. Nous sommes partisans de la liberté d’expression et de l’indépendance de l’information à la condition qu’elle soit usuelle, réelle et sans complaisance pour qui ne l’est pas.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents