Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Ils volent et assassinent dans le plus grand silence.

Publié par pierre sur 16 Mars 2010, 21:01pm

Catégories : #général

 
                                  Après chaque horreur de l’histoire du capitalisme, les bien pensants dénoncent les lâchetés qui les ont permises, toujours après toutes les forfaitures. Il en est ainsi depuis qu’est ce que l’on désigne par « l’opinion internationale ». D’abord, ils laissent faire et ce n’est qu’après qu’ils dénoncent ,afin de se donner bonne conscience. L’essentiel c’est que ce soit fait dans l’ordre établi de leurs intérêts et selon l’ordre moral et idéologique  qui détermine s’il faut se donner  bonne conscience ou pas. Les grecs peuvent descendre dans la rue, sans que cela émeuve le moins du monde les dirigeants et les « médias » européens. Il faut plus que ça, que le sang du peuple coule et il y aura des appels à la raison. Si c’est celui de la bourgeoisie et de ses dirigeants alors, il y aura une répression des plus sauvages. La Grèce, le Portugal et l’Espagne, n’ont pas de problèmes, du moins , les bourgeoisies respectives. Ce n’est que le peuple qui a des problèmes, c’est normal, c’est le peuple, il est là pour ça. Un peuple avec des problèmes de fin de mois, de salaire, de travail, de santé, d’éducation, c’est banal et ce n’est pas « pipeul ».Le capitalisme vole  dépouille et rackette, ses médias lui assurent le silence.
                                Des militants du PCOI sont menacés de renvoie en Iran et les médias bourgeois se taisent, trop heureux de voir livrer des communistes à leurs tueurs. Ah ! qu’un bourgeois ou un de ses représentants soit livré à une dictature pas moins bourgeoise , mais ceux là bénéficient toujours de protections institutionnelles et médiatiques. Le Japon menace de renvoyer en Iran un militant du PCOI en sachant parfaitement quel est le sort qui l’attend. Le Japon n’est pas simplement le complice d’un crime annoncé, il est le criminel qui pousse la victime dans la machine à tuer. C’est le bal cynique des faux culs qui nous « bassinent » continuellement avec leurs droits de l’homme qui ne sont que ceux de leur classe et pour leur classe et à leur seul usage .
                             Lorsque Hugo Chavez ne reconduit pas la convention d’un chaîne de Télévision privée, propriété d’un puissant groupe financier, l’affaire fait le tour du monde. Le parlement européen s’en inquiète, le gouvernement US proteste et tous les médias relayent l’information sur toute la planète, quitte à travestir la vérité. Le même Hugo Chavez se lance dans la répression antisyndicale et contre des représentants d’organisations ouvrières marxistes ou libertaires, c’est le silence. Chavez fait ce qu’ils auraient fait, ou voulu faire. Après tout ce ne sont pour eux , que des ouvriers qu’on assassine, ce qu’a déjà fait la bourgeoisie de chaque pays.
                                    Ce que continue de faire la bourgeoisie de la plupart des pays, comme au Bangladesh  où des grévistes sont mitraillés à la demande des patrons occidentaux d’une usine en grève et occupée . Ce ne sont pas des phénomènes isolés, ces drames sont courants. Les patrons voyous et souvent criminels sévissent partout et particulièrement les plus criminels dans les pays les plus pauvres, des occidentaux avec leurs milices privées qui n’hésitent pas à tuer en toute impunité.
                                  

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents