Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Programmes et livres scolaires : un enjeu idéologique et économique

Publié par marx sur 23 Septembre 2011, 22:07pm

Catégories : #FRANCE

 
La polémique du    fameux manuel de SVT sur la théorie du genre destiné au 1ere S,   a entraîné les vives protestations d’une droite réactionnaire ! Derrière cette fanfaronnade, que même Chatel a condamnée, se cache des enjeux bien plus importants.
 La France a cette heureuse particularité, l’Etat fixe les programmes, mais la ligne éditoriale des manuels est libre ! Malheureusement, cette liberté est limitée en pratique ! En effet, les maisons d’édition  sont aux mains des grands trusts qui imprègnent de néolibéralisme les bouquins et plus particulièrement en histoire et dans les Sciences sociales.  Ils sont aidés en cela par le Gouvernement qui  en parallèle met  chantier des nouveaux programmes aux lignes idéologiques très  contestables. La réforme des Sciences Economiques et sociales a même conduit récemment l'Apses,assocaitation  qui regroupe les professeurs de S.E.S, à proposer un programme de 1ere gratuit et en ligne  SESAME  (1)

 Les manuels scolaires sont donc  un véritable business ! Outre les programmes qui changent régulièrement et conduisent nécessairement à racheter les livres nouveaux, les établissements scolaires sont confrontés à l’usure normale des manuels.  Ils  ne peuvent souvent plus être remplacés car les collections voient leur contenu évoluer d’une année sur l’autre. l’Etat chaque année diminuant les dotations financières, les Conseils d’Administration doivent faire des choix cornéliens pour renouveler le stock. Cela conduit parfois à des bagarres de clocher entre disciplines (qui va être favorisé)  !  les Conseils d’Administration  sont donc contraints de plonger dans les fonds de réserve, déjà bien entamés par l’augmentation du prix de l’énergie, par exemple.
  On peut également et malheureusement  souligner le gaspillage régulier causé par  une partie du corps enseignant, libre du choix des livres  ( ce qui est normal), cette liberté a conduit à des gaspillages ponctuels fruits de caprices professionnels des collections entières jamais utilisées et jetées à la benne ( ce que l’auteur de ce texte peut témoigner).
Enfin, la pénurie financière de l’Etat en collège a conduit à des inégalités territoriales entre les Collectivités qui ont les moyens d’investir voir de doubler les collections de manuels pour les collégiens et ceux qui peinent à aider malgré leur volonté ( les Conseil généraux se substituent de fait à l’Etat) !   En Lycée, les livres restent à la charge des familles, mais les Conseils Régionaux socialistes ont fait des efforts colossaux depuis 10 ans, un fait qu’il convenait se souligner. 

l’Education qui se veut Nationale peut-elle se permettre ses différences territoriales ?



1 http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/schumaines/ses/Pages/2011/124_1.aspx

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents