Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Armée privée/ police privée, jusqu’où irons nous ?

Publié par marx sur 28 Juin 2010, 23:51pm

Catégories : #général


L’un des axes majeurs des pouvoirs d’un Etat est la force publique. Le Moyen âge et la période Moderne sont  marqués par la  domination des armées privées ( mercenaires, troupes financées par un seigneur (etc), au profit du monarque...
La Révolution française va balayer cette habitude, c’est la légende de l’armée des volontaires de Valmy en 1792, puis des levées en masse de 1793. Progressivement, l’armée s’assimile au citoyen et la guerre n’est plus le fait du Prince.
En ce début de XXIe siècle, la privatisation de la sécurité est en cours dans les pays développés. Cela a toujours été le cas, dans les pays du Tiers monde, le phénomène tend donc à se généraliser.
Irak et Afghanistan, voilà deux endroits du monde où les forces militaires privées financées par l’agent public ont défrayé la chronique.(1)
Parallèlement, on voit partout les forces de l’ordre reculer au profit de forces privées dans l’occupation de l’espace public. Les effectifs de la police nationale en France sont en baisse et le Président de la République souhaite un renforcement de la sécurité privée (2).
    Le recul de la police nationale est inquiétant car il permet  aux  maires de droite à se prendre pour des « shérifs » et laisse dans le désarrois les maires des communes populaires gangrenées par la misère et la violence.
A Nice, le maire a dépensé un argent public considérable en caméras et en système de répression : cette ville est désormais un havre de paix pour riche. Le recul de l’intervention publique crée de fait des inégalités territoriales. Certaines communes n’hésitent pas à passer des contrats avec des entreprises de sécurité pour assurer la surveillance de leur territoire.
Aux Etats-Unis, il y a bien longtemps que la question de l’ordre public a basculé dans « le côté obscur de l’anarchie ». Il suffit de regarder  les nombreuses série télévisée américaines diffusées en France, pour vérifier les poids des structures privées dans la défense de l’ordre public.  Quant aux forces de police, bavures, injustices ne sont pas des mythes.. Plus grave, la loi permet la justice   privée à l’échelle du citoyen (le fameux deuxième amendement autorise le port d’arme).


La Cour suprême des Etats-Unis a étendu ce lundi le droit de détention d'armes à feu à tous les Etats et à toutes les villes, à la faveur d'un arrêt sur une interdiction vieille de 28 ans en vigueur à Chicago.
La privatisation de la force armée, la privatisation de la sécurité intérieure sont des facteurs d’aggravation de la violence. Elles sont aussi un vaste champ de spéculation et de détournement de l’argent public.



(1) il suffit de se rappeler des turpitudes de blackwater

(2)http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/12/13/01016-20081213ARTFIG00536-sarkozy-veut-plus-de-place-pour-la-securite-privee-.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents