Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Football, dictature, fascisme et capitalisme

Publié par marx sur 14 Juillet 2010, 12:05pm

Catégories : #général





L’Espagne vient donc de gagner la coupe du monde, cet événement permet de faire un flash back historique sur la relation entre le football et les dictatures .
Dans une Espagne franquiste où l’ordre moral régnait, les moments d’évasions étaient rares :  les corridas et le football étaient les seuls moments de distractions avec les fêtes religieuses. Le football va inonder les esprits dans les années 50; la presse parle football, le peuple parle football, des débats publics sont même organisés. l’Espagne va retrouver une certaine fierté grâce aux compétitions internationales. En 1947, la création d’une loterie sportive contribue à rendre le football encore plus populaire. Les plus pauvres, espérant ainsi changer de vie dans l’éventualité d’un gain miraculeux.
Le football en Amérique latine a été une arme pour les dictatures, en 70 on oublie la dictature militaire au Brésil, La Coupe du Monde de 1978 a contribué à redorer l’image  du  général Videla  en interne et sur la scène internationale.
Dans l’Espagne franquiste le football  a été un parfait vecteur de détournement des consciences populaires de la politique.
Actuellement les similitudes sont flagrantes. Entre l’Espagne franquiste et le système néolibéral     La coupe du monde en a été le plus parfait exemple, monopolisation des médias par l’événement sportif, introduction des paris en ligne et pub massive pour inciter les joueurs potentiels. La société espagnole est finalement un exemple de dépolitisation organisé par les sphères dirigeantes. la démocratisation n’a pas singulièrement relancé un débat politique de masse.
Avec la crise économique, comme dans un régime dictatorial, la masse a besoin d’un exutoire. Le football en est un…..
Di Stéfano était plus connu que les ministres franquistes, Zidane bien que retraité fait parti les français les plus populaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents