Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Ils préparent déjà l’après Sarkozy.

Publié par pierre sur 17 Juillet 2010, 12:14pm

Catégories : #FRANCE


                Les mesures prises par le gouvernement sont de plus en plus violentes. Nicolas Sarkozy avance au pas de charge, malgré ses discours infantilisants et sert la soupe aux siens. Il revient sur tous les acquis issus du rapport de force passé. C’est la revanche de la bourgeoise sur les avancées républicaines qui lui ont été imposées. Sera t il candidat à sa propre succession ? on s’en fout un peu mais déjà une majorité de citoyens et citoyennes rêvent de le voir battu, si l’on en croit les sondages. Sarkozy candidat  perdra vraisemblablement ces élections de 2012. Et après, qu’elle est la politique qui sera mise en place par le vainqueur. C’est la question centrale et comment  trouver une solution de rechange à un candidat dévalué afin de poursuivre la même politique. L’alternance est le meilleur moyen d’éviter l’alternative et depuis 81, elle a fait ses preuves dans la politique contemporaine . Ils ont trouvé la solution avec DSK, encore faut il que la gauche l’accepte et plus particulièrement ses électeurs. Ces gens là ne sont pas stupides et ils ont toujours plusieurs « fers au feu ». Dernièrement le PS a trouvé une idée formidable, le « CARE » ou la version modernisée de sa politique compassionnelle , caritative disait Jean Poperen, c’est à dire , qui ne change rien dans le fond des rapports capital travail et qui surtout ne remet pas en cause le système dominant. Sous la pression reboucher les fuites avec du plâtre , cela va un temps, pas tout le temps. Il faut que le système tienne, tant bien que mal jusqu’à l’assaut final pour mettre à bas l’édifice républicain.
                            Battre Sarkozy c’est bien mais battre la politique de sa classe pour sa classe, c’est mieux. Des Sarkozy pour défendre les intérêts de la bourgeoisie, il n’en manque pas et de tous bords et l’alternance peut parfaitement se muer en interchangeabilité. DSK, Ségolène Royal, François Hollande, peuvent battre Sarkozy  mais feront ils une politique fondamentalement différente sans s’attaquer au système. Certains disent que le monde a changé et que la loi du marché est incontournable de nos jours dans une économie mondialisée .Encore un lieu commun répété depuis des générations et que le monde est monde. Sauf qu’il ne s’agit pas de la contourner mais de l’attaquer et que certes, le monde a changé mais pas les causes de ses maux et qui les contourne, les subits.
                          Malgré tout, les primaires du PS représentent un moment qui risque d’être fort intéressant  et une formidable occasion pour la bourgeoisie d’interférer dans le débat pour sa solution de rechange. Elle a toujours un plan « B » et plusieurs fers à battre et peu lui importe qui tient son  marteau pourvu qu’il fasse son ouvrage. La bourgeoisie oppose et parle candidats. Nous , nous  préférons le contenu politique. Il y a ceux qui négocient le poids des chaînes et ceux qui veulent les rompre quelques soient leurs couleurs.

Commenter cet article

marx 18/07/2010 21:41



plus il ya de lecteur mieux c'est non ?


amitiés socialistes



GILLERON Bernard 18/07/2010 21:07



Chers camarades,


Ne croyez pas que j'ignore vos blogs, toujours pertinents, en ne les commentant pas ici.


Je les partage sur Facebook et c'est là que j'y fais mes commentaires.


Je pense que vous devez les voir passer, étant vous même sur Facebook.


En route vers le post-capitalisme(dixit Le Hyaric)


Amitiés marxistes et jauressiennes


Bernard, de Lille.



Barbès 18/07/2010 11:14



 Remettre en cause le Traité de Lisbonne, cher à DSK, Madame Royal, Hollande, Martine Aubry, est un préalable pour qu'ils soient crédibles quant à vouloir changer de système, donc je partage
le fond de l'article. Ils ne sont que des candidats inter changeables pour une même politique, celle qui est pratiquée actuellement avec toutefois la pommade nécessaire pour calmer partiellement
quelques maux.



Claude Laigle 18/07/2010 06:46



Pour changer le système dominant depuis 1973, il est nécessaire de rétablir la préférence communautaire européenne, abandonnée en 1973 à la demande de la Grande Bretagne



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents