Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


la question de la Radicalité médiatique : les causes

Publié par marx sur 3 Novembre 2010, 05:55am

Catégories : #FRANCE


Qu’on n’aime ou non sa communication actuelle, il n'en demeure pas moins que J.L. Mélenchon reste un grand socialiste et une force intellectuelle majeure du paysage politique. Son livre « En quête de gauche », reste limpide sur l’explication de l’évolution de la gauche actuelle.
Lorsqu’il traite de « laquais » le journaliste de France 2, il n’y a pas de quoi à s’indigner ! Le mot est certes dur, mais c’est une réalité.
  l’attitude de Pujadas a été  insultante, humiliante,vis à vis de ce syndicaliste qui mène une lutte contre un trust. « Les voyous » sont à la direction de Continental, pas chez les salariés.
Le grand BHL   en remet une couche contre JLM, ces derniers jours !   Il trouve Jean-Luc Mélenchon, comme Frêche, sympathique, mais  BHL considère que sa pensée est du « niveau du cour élémentaire 1ère année »...
Drôle, ridicule, pathétique, quel terme employer pour  qualifier ce « grand philosophe » de salon  qui cite même des penseurs fictifs dans ses œuvres.
Le but de ce billet n’est pas de faire une  liste   d’injures et de critiques contre BHL, laissons ces pratiques à BHL lui même. Le Monde diplomatique explique bien la médiocrité de la pensée de la « star de la philo »(1).

Il y a quoi à s’interroger sur la relation médias/politique.
Nous l’avons largement évoqué, au risque de nous répéter,  il existe des évidences  qu’il convient de rappeler.
De dire que les médias sont aux ordres, cela n’apporte rien de plus, c’est une évidence. Il n’y a que des journalistes richissimes pour s’en offusquer !
On constate que   les émissions de débat sont devenues rares !  Ce sont toujours les mêmes qui  y trustent la rare parole accordée. Dans C dans l’air Michel Godet et feu Jean Jacques Marseille ont été omniprésents. Michel Godet économiste néolibéral est par exemple  membre de l’institut Montaigne, il pourfend la dépense publique et soutient le système de manière outrancière.
Jacques Marseille a été un assassin verbal de la fonction publique. Lui même a été fonctionnaire. Liberté de parole totale lui a été accordée. Alors qu’il a vomi régulièrement son corps de métier, le ministère de l'Education nationale n’a pas daigné  sanctionner ce fonctionnaire qui ne respecte pas le devoir de réserve. Après tout,   quelques stagiaires de l'IUFM de Toulouse  avaient été sanctionnés    pour avoir critiqué la réforme de l’IUFM et la mastérisation du recrutement des enseignants(2).
Jean-Hugues Matelly, chef d'escadron et chercheur au CNRS, avait critiqué le rapprochement police-gendarmerie. Il a été radié des cadres par décret de Nicolas Sarkozy.
Jacques Marseille aurait donc mérité le même traitement ! Non, il a publié son fiel, il a été reçu partout. Il a fièrement cassé du sucre sur des travailleurs au service de l’Etat et du public.   Les fonctionnaires sont des travailleurs et non de l’argent   jeté à la fenêtre. Il ne parlera plus désormais, mais des Jacques Marseille existent par milliers. Ils sont formés dans les écoles publiques dans les écoles de journalisme.  Ce jeune journaliste qui a reçu une volet de bois vert de Mélenchon avait à l’époque prémédité son coup et personne ne l’a dénoncé !
Que des humoristes soient virés sur France Inter parce que leurs propos déplaisent à Vals, personne ne s’offusque. Dahan a été remercié en silence cette semaine !
Un journaliste qui a une touche un peu originale,   est sorti en touche !


Chacun à son rythme prône la bonne parole de l’idéologie dominante.   Ceux qui ont une liberté de ton tel Laurent Bazin sont « blackboulés », tout simplement. Pour avoir critiqué l’attitude de ses confrères, Laurent Bazin a dû fermer son blog  en 2007 en déclarant simplement :  « toute vérité n'est pas bonne à dire. C'est comme ça. Je ne voudrais pas faire les choses à moitié. Je cesse donc d'écrire. »
Depuis septembre 2010, il a quitté I télé et sa chronique matinale a été remplacée par celle du piètre Askolovich, défenseur du néolibéralisme. Changement de ton et conformisme de rigueur. Ce même Askolovitch a traité Siné d’antisémite gratuitement. Il n'a pas eu les foudres de la morale.
La liste serait longuea établir de ces propagandistes officiels et journalistes… Il y aurait de quoi à dire sur le manque de déontologie des Chabot et du reste…… ils crachent leur venin, ils professent la "vérité" de l’idéologie dominante sans aucun esprit critique. Les spécialistes invités   sont toujours les mêmes néolibéraux : BHL Godet,  Alexandre Adler…. Ils disent tous la même chose, ils crachent leur venin contre toute forme de pensée alternative.   Car, il existe bien  une pensée alternative, mais on la tait.  Marlière, Lordon, Denis Collin, Jennar, Généreux….. une autre parole intellectuelle et construite !  Les heures   de grande écoute sont interdites à ces gens là !


Mélenchon menacé de mort

« Pauvre type, minable, je vous flinguerai », ce sont les propos tenus par  Lellouche sur la 5 contre J.L Mélenchon ! il n’y a eu aucune indignation médiatique.   Ceux qui attaquent Mélenchon ont minimisé les propos ce jour là, il y a eu des menaces de mort pourtant.


 


(1) http://www.monde-diplomatique.fr/dossier/BHL
(2)article du Mercredi 15 juillet 2009 Radio populiste frappe encore

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents