Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


SUD SFR n'est pas républicain ? non, mais le MEDEF, oui !

Publié par marx sur 28 Janvier 2010, 02:12am

Catégories : #social


le texte était bourré de fautes aih !


SFR a porté plainte contre SUD, en  prétendant que c'est un syndicat qui ne respecte pas les valeurs républicaines ! SFR reproche à SUD de vouloir "la transformation sociale dans la perspective du socialisme autogestionnaire" ; c’est à leurs yeux contraire au respect des valeurs républicaines. Voilà ce que trouvent
les cabinets d’avocats, en évoquant moults ouvrages du monde ouvrier ! Mais n’en déplaise à ces réactionnaires Maurrassiens, le socialisme autogestionnaire est l’aboutissement ultime de la démocratie. La République est une République démocratique, laïque et sociale ! tout ça,l e MEDEF veut le détruire. Rappelons-nous des propos de D. KESSLER dans Challenge en octobre 2007 :   « Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme... A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! A l’époque se forge un pacte politique entre les gaullistes et les communistes. Ce programme est un compromis qui a permis aux premiers que la France ne devienne pas une démocratie populaire, et aux seconds d’obtenir des avancées - toujours qualifiées d’« historiques » - et de cristalliser dans des codes ou des statuts des positions politiques acquises. Ce compromis, forgé aune période très chaude et particulière de notre histoire contemporaine (où les chars russes étaient à deux étapes du Tour de France, comme aurait dit le Général), se traduit par la création des caisses de Sécurité sociale, le statut de la fonction publique, l’importance du secteur public productif et la consécration des grandes entreprises françaises qui viennent d’être nationalisées, le conventionnement du marché du travail, la représentativité syndicale, les régimes complémentaires de retraite, etc. Cette « architecture » singulière a tenu tant bien que mal pendant plus d’un demi-siècle. Elle a même été renforcée en 1981, à contresens de l’histoire, par le programme commun. Pourtant, elle est à l’évidence complètement dépassée, inefficace, datée. Elle ne permet plus à notre pays de s’adapter aux nouvelles exigences économiques, sociales, internationales. Elle se traduit par un décrochage de notre nation par rapport à pratiquement tous ses partenaires. »
Ça c’est antirépublicain ! Interdisons le MEDEF !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents