Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

socialiste de gauche 65

socialiste de gauche 65

"socialiste de gauche", n'est pas un site officiel ! Il rassemble des militants, de simples citoyens de divers horizons qui adhérent aux principes du socialisme. les textes publiés, n'engagent que leurs auteurs et non le PS ou tout autre parti.


Sarkozy, ou le régime du Parti Unique.

Publié par marx sur 17 Octobre 2010, 11:28am

Catégories : #social


                   Cela commence à sentir le Parti unique. Odeur putride d’un dépeçage social. Alors que le peuple est dans la rue, ces messieurs font comme si le peuple n’existe pas, c’est une des caractéristiques du parti unique. Les débats télévisés, comme par exemple « C dans l’air », il y a toujours les mêmes et toujours aussi réactionnaires, les incontournables du Figaro, presse officielle du pouvoir, à l’image de ce que fut « La Vanguardia », un ou deux politologues , de droite bien sur, un de science po et d’autres tous sur la même ligne, à la virgule prés. Ce beau monde, ça donne une connotation savante et sérieuse de l’émission. En fait de la merde en tube cathodique. Un gros toutou anime l’émission, dont l’esprit critique ne dépasse pas celui d’une peluche. Il y en a au moins un qui relève le niveau, sans dire lequel , chacun a deviné. Une parodie de démocratie comme savent le faire tous les Partis uniques du monde et sous toutes les latitudes. Le résultat est toujours le même « on ne peut pas faire autrement que ce que fait le pouvoir en place ! » . Tout ce que fait Sarkozy découle de toute évidence. Ailleurs c’est la même chanson, il y a toujours et partout l’incontournable Figaro. N’est pas Poutine qui veut et la Pravda non plus.
                   Lorsque le Président est interrogé par un journaliste que de déférence , c’est normal c’est le Président mais lui peut dérouler son fil et s’il oubli tel ou tel argument, on le lui sert. Un représentant de la majorité a droit à tous les égards mais pas ceux de l’opposition, pressés de questions sans toujours qu’on lui laisse le temps d’argumenter, il est interrompu, sommé de répondre à l’avalanche de question. Ces propos sont remis en cause, disséqués et il subit le rouleau de la critique permanente. Ce qui n’est pas le cas pour ces messieurs et dames du gouvernement et de la majorité, que l’on évite d’interrompre, car de toute évidence , ses propos sont évidents. Il y a des évidences pour les uns et le scepticisme  pour les autres. On remarque des attitudes différentes , parfois à la limite de la politesse pour les uns et la courtoisie pour les autres. Sur les retraites, nous avons noté, à l’endroit des invités de gauche « Est ce bien responsable ? » .
                    Il y a aussi des invités de gauche sur le plateau mais jamais à parité et les « savants » conviés pour la circonstance, sont toujours de droite.
                    En pleine période de manifestations, le pouvoir manipule les chiffres et « l’information » officielle est si peu regardante. Le nombre de manifestants à Marseille, donné par le pouvoir est inférieur au chiffre annoncé pour Tarbes. Tarbes 45 000 habitants, les Hautes Pyrénées 240 000. Rien de comparable avec Marseille et son Département. Annoncer 16 000 manifestant à Marseille relève du mensonge, alors qu’à Tarbes ils minimisent à 20 000 manifestants, alors que la presse locale et régionale titre pour la même manifestation à prés de 30 000. La cité phocéenne n’est pas la seule dans ce cas. Mais nous prenons cet exemple afin de démontrer le grossier et le grotesque de la manipulation. Et on nous dit que l’information est toujours vérifiée, l’information  certes mais pas la propagande. Les sceptiques peuvent à loisir comparer les chiffres annoncés par le pouvoir dans les différentes villes. Internet sert aussi à ça  et consultez les presses locales et régionales, c’est édifiant.
                    Vous les avez vu et entendu, devant Whoert et devant Mélenchon. Le coquin s’exprime tranquillement, sans pression, il n’a jamais la question qui fâche, jamais disqualifié. Souvent la nature et le ton de la question est déjà une façon de vouloir disqualifier ceux de l’opposition et JLM en particulier, ce qui de sa part entraîne forcément une réaction. Quelques uns sont parfois privilégiés, ceux qui plus ou moins sont dans une attitude plutôt ambiguë  et surtout libéraux, Valls, Le Guen, Moscovici, Rocard et d’autres qui bénéficient d’une certaine sollicitude puisqu’ils partagent une certaine ligne de voisinage avec la politique du pouvoir en place. Comme le Parti unique qui ménage une forme d’opposition tolérable, responsable, histoire de donner le change. C’est d’ailleurs une technique bien rodée aux USA.
                  Le pouvoir est propriété de la bourgeoisie et elle le fait savoir, comme elle est propriétaire de « l’information » qu’elle utilise pour ses intérêts exclusifs. C’est son pouvoir de classe concentré dans son Parti unique, de classe. Le néolibéralisme sauce Poutine de Neuilly.
                 On est en droit de se poser la question de la légitimité , en République d’un pouvoir qui n’est pas républicain et qui n’a plus aucune crédibilité. Ce pouvoir est actuellement tenu à bout de bras par les médias qui à force perdent la leur avec.
                       

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents